PortfolioSite

CHRISTOPHE  BATISSON          Accordéoniste

          LES CHANSONS DES GUINGUETTES

 

L'histoire des guinguettes, l'arrivée de la loi de 1906 sur le repos hebdomadaire, l'ambiance et l'art de vivre qu'elles véhiculaient... Jeux de plein air, friture et petit vin blanc, bals champêtres où se mêlent gens du peuple, bourgeois, artistes, peintres impressionnistes ou photographes, mais aussi mauvais garçons et filles des rues telles que "Casque d'Or" ou "Julie la Rousse".

Avec le repos du dimanche, on vient flirter sous les branches et le samedi soir, on guinche, loin du labeur et des soucis de la ville. De Joinville à Nogent, de Sceaux à Robinson, sur la Marne et sur la Seine, partout l'on s'amuse... et l'on chante !

accordéoniste
 
 

3,2,1... MUSETTE !

 

[1,2,3... musette

A la télévision

Dans toutes les régions

1,2,3... musette

C'est le rendez-vous de l'accordéon] (X2)

AH LE PETIT VIN BLANC

 

Voici le printemps la douceur du temps

Nous fait des avances

Partez mes enfants vous avez vingt ans

Partez en vacances

Vous verrez agiles sur l’onde tranquille

Les barques dociles au bras des amants

De fraîches guinguettes des filles bien faites

Y’a des chansonnettes et y’a du vin blanc

 

  Ah le petit vin blanc

Qu’on boit sous les tonnelles

Quand les filles sont belles

Du côté de nogent

Et puis de temps en temps

Un air de vieille romance

Semble donner la cadence

Pour fauter pour fauter

Dans les bois dans les prés

Du côté du côté de nogent

AH SI J’ETAIS RESTE CELIBATAIRE

 

Ah si j’étais resté près de ma mè-ère

Je n’aurais pas connu tes yeux menteurs

Ah si j’étais resté célibatai-aire

Tu n’aurais pas piétiné mon bonheur

Tu es partie sans un adieu laissant mes rêves sur le feu

Et le lit tout défait ouvrant la porte à mes regrets

Ah si j’étais resté près de ma mère

Tu n’aurais pas joué avec mon coeur  

 

Toi tu m’avais dit je t’aimerai toujours

J’ai compris depuis qu’ça voulait dir’ huit jours

T’es partie un soir me chercher des harengs

Je t’attends sans espoir depuis bientôt dix ans

AI SE EU TE PEGO

 

Nosa nosa

Assim vocé mé mata

Ai se eu te pego

Ai ai se eu te pego

Delicia delicia

Assim vocé mé mata

Ai se eu te pego

Ai ai se eu te pego

 

Sabado no balada

A galera começou a dançar

E passou a menina mais linda

Tomei coragem e comecei a falar

 

REFRAIN

 

COUPLET

 

REFRAIN (X2)

A JOINVILLE-LE-PONT

 

J’suis un p’tit gars plombier zingueur

J’fais des s’main’s de quarant’ huit heur’s

Et j’attends qu’les dimanch’s s’amèn’nt

Pour emm’ner ma grosse germaine

Ou bien un’ autr’ ça r’vient au même

Mais moi j’préfèr’ quand mêm’ maimain’

A qui qu’un jour fougueux j’ai dit

Si qu’on allait s’prom’ner chérie

 

A joinvill’ le pont pont pont

Tous deux nous irons ron ron

Regarder guincher ché ché chez gégène

Si l’coeur nous en dit dit dit

On pourra aussi si si

Se mettr’ à guincher ché ché chez gégè-ène

AMAPOLA  

 

D’où vient le pouvoir que tu possèdes

Ton charme impérieux qui m’obsède

D’où vient que je vois tout resplendir

Et tout refleurir au gré de ton sourire  

 

Amapola l’oiseau léger qui passe

La ros’ et le lilas chantent ta grâ-âce

Amapola l’ond’ où les cieux se mirent

N’a pas autant d’éclat que ton souri-ire

Le vent même t’apportant le poème

Que je lui ai confié ce soir pour toi

Amapola amapola

Dans sa chanson te dira je t’ai-aime

AMOR AMOR  

 

Amor amor amor

Doux chant d’espoir

Qui dans le soir

Vers toi s’élève

Amor amor amor

C’est mon amour

Qui jusqu’au jour

Berce ton rêve  

 

La nuit qui descend donn’ au ciel clair un’ étoile

Le vent caressant donn’ à la mer une voile

Au coeur frémissant qui devant toi se dévoile

Redonne ton coeur ce soir encore

A PARIS

 

  A paris quand un amour fleurit

Ca fait pendant des s’main’s

Deux coeurs qui se sourient

Tout ça parcequ’ils s’aim’nt à paris

Au printemps sur les toits les girouett’s

Tourn’nt et font les coquett’s

Avec le premier vent

Qui pass’ indifférent  nonchalant

Car le vent quand il vient à paris

N’a plus un seul souci

C’est d’aller musarder

Dans tous les beaux quartiers de paris

Le soleil qui est son vieux copain

Est aussi de la fêt’ et comm’ deux collégiens

Ils s’en vont en goguett’ dans paris  

 

Et la main dans la main ils vont sans se frapper

Regardant en chemin si paris a changé

A ROSAS EN ESPAGNE  

 

A rosas en espagne

On arrive de partout c’est pour danser

A rosas en espagne

On accour’ pour fair’ la fêt’ et s’amuser

Quand on voit tourner les robes

C’est magiqu’ à en rêver

A rosas en espagne

On ne pens’ qu’à un’ chos’ c’est danser Olé !

AU BAL DES AMOUREUX

 

C’est au bal des amoureux

Que le ciel devient bleu

Lorsque dehors il pleut

On a le don d’êtr’ heureux

Quand on est tous les deux

Les yeux au fond des yeux

C’est bon de perdre la tête

Sur une valse musette

C’est alors que dans nos coeurs

Se rallume le feu

Au bal des amoureux

 

Y’a pas de pub rien d’écrit

Sur les murs de ce bal béni des dieux

Rien qu’un’ étoil’ accrochée au plafond

Et qui brill’ de mille feux

En rob’ ou jeans adrienn’ et gaston

Font la valse comm’ autrefois

C’est pas pour rien qu’ils ont pris des leçons

Rue de napp’ chez les bougnas

AU PLAISIR DES BOIS

 

Au plaisir des bois

Je m’en vais parfois

Retrouver mes joies passées

La guinguett’ est là

Tout comm’ autrefois

A l’abri des marronniers

Au bal de nos vingt ans

Mon coeur s’en va rêvant

Tandis que les danseurs tournent toujours

Et moi je nous revois

Tous deux parmi les bois

Jurant de nous aimer d’un bel amour

AVRIL AU PORTUGAL

 

Je vais vous raconter

Ce qui m'est arrivé

Sous un ciel où l'été s'attarde

Histoire d'amoureux

Voyage aventureux

Que pour les jours heureux je garde

Un grand navir' à quai

La foule débarquait

Deux yeux sous des bouquets regardent

L'amour devait rôder

Puisqu'on s'est regardés

Et que mon coeur s'est mis à chanter

 

Avril au portugal

A deux c'est idéal

Là-bas si l'on est fou

Le ciel l'est plus que vous

Pour un sentimental

L'amour existe t-il

Ailleurs qu'au portugal en avril

BACHATA MI AMOR

 

Bachata mi amor

Dans' encor' et encor'

C'est un voyag' sur un' îl' jolie comm' un trésor

Oh oh oh

Bachata qué calor moi je veux danser

T'embrasser senorita

C'est si beau de rêver

Dans tes bras

 

La bachata belle dominicaine

Si bell' et si sensu'el'

La musiqu' et l'amour me redonnent des ail's

Oh oh oh

C'est la bachata

Qui enflamment nos nuits

Dans la chaleur d'été

Jolie fill' vient danser

S'enrouler

BAL PETIT BAL

 

C’ était le soir d’un quatorze juillet

Quelques lampions qui tremblaient sur un fil

Faisaient briller solitair’ et discret

Un petit bal au milieu de la ville  

 

Bal petit bal

Où je t’ai connue souviens-toi

Tu n’étais pour moi ce soir là

Rien qu’un’ inconnue

Bleus ou bien verts

Tes yeux lumineux sont si clairs Ils m’ont mis la têt’ à l’envers

Sur un air de fête  

 

Je me souviens du patron sympathique

Qui discutait politique avec l’agent flegmatique

Et pour nous deux un seul musicien paresseux

Et le vent léger qui faisait voler tes cheveux

BAMBINO

 

Les yeux battus la mine trist' et les joues blêmes

Tu ne dors plus tu n'es que l'ombre de toi même

Seul dans la rue tu rôdes comm' un' âm' en peine

Et tous les soirs sous sa fenêtr' on peut te voir

 

Je sais bien que tu l'ador's

Et qu'ell' a de jolis yeux

Mais tu es trop jeun' encor'

Pour jouer les amoureux

 

Et gratte gratte sur ta mandolin' mon petit bambino

Ta musiqu' est plus jolie

Que tout le ciel de l'italie

Et canta canta de ta voix câlin' mon petit bambino

Tu peux chanter tant que tu veux

Ell' ne te prend pas au sérieux

 

Avec tes cheveux si blonds

Tu a l'air d'un chérubin

Va plûtot jou'er au ballon

Comm' le font tous les gamins

 

[Bambino bambino] (X3)

 

Tu peux fumer comm' un monsieur des cigarettes

Te déhancher sur le trottoir quand tu la guettes

Tu peux pencher sur ton oreille ta casquette

Ce n'est pas ça qui dans son coeur te vieillira

 

L'amour et la jalousie

Ne sont pas des jeux d'enfant

Et tu as toute la vie

Pour souffrir comme les grands

 

REFRAIN

 

Si tu as trop de tourments

Ne les garde pas pour toi

Va le dir' à ta maman

Les mamans c'est fait pour ça

 

[Bambino bambino] (X4)

 

REFRAIN

 

Si tu as trop de tourments

Ne les garde pas pour toi

Va le dir' à ta maman

Les mamans c'est fait pour ça

BA MOIN EN TIBO

 

Ba moin en tibo deux tibo trois tibo doudou

Ba moin en tibo deux tibo trois tibo d'amou

Ba moin en tibo deux tibo trois tibo

Ba moin tout ça ou lé

Pou soulagé coeu moin

BEER BARREL POLKA

 

En bavière mon grand-père était un buveur de bière

Quand je suis née en bavière j’fus baptisée à la bière

Ma nourrice sans malice me gavait de bonn’s saucisses

Ell’ voulait que je grandisse j’ai grandi et me voilà  

Avec ma p’tit’ plum’ et mon chapeau

Mes grand’s natt’s et ma culott’ de peau

Dans les tavernes de munich

Dès que j’arriv’ c’est la paniqu’

On me fait grimper sur un tonneau

Et je chant’ comm’ un petit oiseau

Un grand pichet dans chaque main

On chant’ on dans’ jusqu’au matin  

 

La la la la la je suis frida oum papa

La la la la la la p’tit’ gretchen aux gros bras

La la la la la c’est moi fraülein oum papa

Venez donc trinquer avec moi frida oum papa

BESAME MUCHO

 

  Besame besame mucho

Cette chanson d’autrefois

Je la chante pour toi

Besame besame mucho

Comm’ un’ histoire d’amour

Qui ne finirait pas

 

  On l’a chantée dans les rues

Sur des ciels inconnus

Et dans toute la France

On la croyait oubliée

Et pour mieux nous aimer

Voilà qu’ell’ recommence

BRAVO L’ESPAGNE

 

Bravo l’espagne bravo l’espagne

Depuis toujours tu es la reine de nos coeurs

Bravo l’espagne bravo l’espagne

Pour tes orang’s ton flamenco et tes couleurs

Bravo l’espagne bravo l’espagne

A travers toi on crie viva pour tes vainqueurs

Sur ton passé éclatant

Pouss’ une ros’ rouge sang

Magiqu’ et fière comm’ la terre d’espagne Olé !

BRESIL  

 

Brésil où dans le soir limpid’ et chaud

Montent de l’ombre des ranchos

Les chants sauvages des gauchos

Brésil où tout est merveilleux

La croix du sud au fond des yeux

Met tant de rêve dans vos yeux

Que l’on voudrait rester toujours

Mais le vent vous parle de retour

Et le mirag’ un beau jour

N’est plus qu’un point sur la grêve

Adieu beau rêve

Adieu brésil

BRUYERES CORREZIENNES  

 

Sur le riant coteau la bergère s’en va

Garder son blanc troupeau à travers la bruyère

Sur le riant coteau la bergère s’en va

Nul souci dans son coeur

Pourquoi chercher plus loin le bonheur  

 

Plus que les rues de paris

Ell’ aime ses bruyères

Car c’est là qu’ell’ a grandi

Aux pieds des coteaux jolis

Quand la bruyèr’ est fleurie

Au flanc des monédières

Qu’ils sont loin les soucis

Qu’ont les gens de paris

CA C’EST PARIS  

 

Paris c’est une blonde

Paris reine du monde

Le nez retroussé l’air moqueur

Les yeux toujours rieurs

Tous ceux qui te connaissent

Grisés par tes caresses

S’en vont mais reviennent toujours

Paris à tes amours

CA FAIT RIRE LES OISEAUX

 

  Ca fait rir’ les oiseaux ça fait chanter les abeill’s ça chasse les nuag’s et fait briller le soleil

Ca fait rir’ les oiseaux et danser les écureuils ça rajoute des couleurs aux couleurs de l’arc-en-ciel

Ca fait rir’ les oiseaux oh oh oh rir’ les oiseaux (X2)  

 

Un’ chanson d’amour c’est comm’ un looping en avion

Ca fait battre le cœur des fill’s et des garçons

Un’ chanson d’amour c’est d’l’oxygèn’ dans la maison

Tes pieds touch’nt plus par terr’ t’es en lévitation

Si y’a d’la pluie dans ta vie si le soir te fait peur la musiqu’ est là pour ça

Y’a toujours un’ mélodie pour des jours meilleurs

Allez tap’ dans tes mains ça porte bonheur c’est magiqu’ un refrain qu’on reprend tous en coeur  

 

REFRAIN + Ca fait rir’ les oiseaux oh oh oh rir’ les oiseaux  

 

T’es revenu chez toi la tête plein’s de souvenirs

Des soirs au clair de lun’ des moments de plaisirs

T’es revenu chez toi et tu veux déjà repartir

Retrouver l’aventur’ qui n’aurait pas du finir

Si y’a du gris dans ta nuit des larm’s dans ton coeur la musiqu’ est là pour ça

Y’a toujours un’ mélodie pour des jours meilleurs

Allez tap’ dans tes mains ça porte bonheur c’est magiqu’ un refrain qu’on reprend tous en coeur  

 

REFRAIN + Ca fait rir’ les oiseaux oh oh oh rir’ les oiseaux

REFRAIN + Ca fait rir’ les oiseaux oh oh oh rir’ les oiseaux

REFRAIN + Ca fait rir’ les oiseaux oh oh oh rir’ les oiseaux

REFRAIN + Ca fait rir’ les oiseaux oh oh oh rir’ les oiseaux (X2)

CAPRI C'EST FINI

 

Nous n'irons plus jamais

Où tu m'as dit je t'aime

Nous n'irons plus jamais

Tu viens de décider

Nous n'irons plus jamais

Ce soir c'est plus la peine

Nous n'irons plus jamais

Comm' les autres années

 

[Capri c'est fini

Et dir' que c'était la vill'de mon premier amour

Capri c'est fini

Je ne crois pasque j'y retournerai un jour] (X2)

 

Nous n'irons plus jamais

Où tu m'as dit je t'aime

Nous n'irons plus jamais

Comm' les autres années

Parfois je voudrais bien

Te dir' recommençons

Mais je perds le courage

Sachant que tu diras non

 

REFRAIN

 

Nous n'irons plus jamais

Mais je me souviendrais

Du premier rendez-vous

Que tu m'avais donné

Nous n'irons plus jamais

Comm' les autres années

Nous n'irons plus jamais

Plus jamais plus jamais

 

REFRAIN (X1)

 

[Oh capri oh c'est fini

Et dir' que c'était la vill'de mon premier amour

Capri oh c'est fini

Je ne crois pasque j'y retournerai un jour] (X2)

 

Oh capri oh c'est fini

CARILLON D’ALSACE  

 

Toi qui pars je voudrais mon ami

Que tu passes par l’alsace

Tu verras s’il est beau mon pays

Plein de grâce et d’esprit

Là-bas sur la plac’ aux quatre marronniers

Les rires des enfants

Se mêlent au chant tout joyeux du clocher

En un refrain charmant  

 

Ding-dong j’entends toujours

Le gai carillon d’amour

La voix de mon clocher là-bas en alsa-ace

Ding-dong mon cœur répond

Au rythme de la chanson

Plus clairs et plus légers sont les jours qui pa-assent

CELIMENE  

 

Depuis deux mois j’en reviens pas je m’demand’ si j’ne rêv’ pas tout ça est bien trop beau pour moi

Imaginez une poupée la plus bell’ fill’ du pays et la plus amoureus’ aussi  

 

C’est tout cela célimèn’ et plus que ça célimèn’ et c’est pour moi célimèn’ qu’ell’ est tout ça célimèn’

Cé cé cé célimèn’ (X4)  

 

Moi je nag’ en pleine folie cette folie là c’est la vie

Puisque je l’aim’ à la folie et qu’ell’ est bell’ comme la vie  

 

(Cé cé cé célimèn’) on m’avait dit tu verras qui c’est

(Cé cé cé célimèn’) bientôt tu en auras plus qu’assez

(Cé cé cé célimèn’) tout tes sous ell’ va les dépenser (Cé cé cé célimèn’)  

 

Mais quand on s’est rencontrés j’étais tout à fait fauché

Ca ne l’a pas empêché de se laisser inviter

Et quand on s’est rencontrés tout’ la nuit on a dansé

On n’pouvait plus s’arrêter quand la musiqu’ a cessé

Cé cé cé célimèn’ (X4)  

 

(Cé cé cé célimèn’) on pass’ nos journées à s’embrasser

(Cé cé cé célimèn’) l’amour ell’ n’en a jamais assez

(Cé cé cé célimèn’) après on s’endort tout enlacés (Cé cé cé célimèn’)

Cé cé cé célimèn’ (X4)

 

   SOLO GUITARE

 

  Ell’ dit « la y ai » (X4)

 

  Dans le pays je suis maudit de moi ils sont tous jaloux et de nous voir cela les rend fous

Depuis toujours ils meur’nt d’amour pour la belle célimèn’ mais en bâteau ell’ les amèn’  

 

C’est tout cela célimèn’ et plus que ça célimèn’ et c’est pour moi célimèn’ qu’ell’ est tout ça célimèn’

CERISIER ROSE ET POMMIER BLANC  

 

Quand nous jouions à la mare-elle

Cerisier ros’ et pommier blanc

J’ai cru mourir d’amour pour e-elle en l’embrassant

Avec ses airs de demoise-elle

Cerisier ros’ et pommier blanc

Ell’ avait attiré vers e-elle mon coeur d’enfant  

 

La branche d’un cerisier

De son jardin caressait

La branche d’un vieux pommier

Qui dans le mien fleurissait

De voir les fleurs enlacées

Comm’ un bouquet de printemps

Nous vint alors la pensée

D’en fair’ autant

CE SOIR ON FAIT LA FETE

 

Ce soir on fait la fête

Les femm's sont bell's on va danser on va s'aimer

Ce soir on fait la fête

Les homm's sont beaux on a envie de les croquer

La musiqu' nous fait tourner la tête

Au son de l'accordéon musette

Ce soir on fait la fête

Libérez-vous c'est le moment de s'éclater

Olé

C’EST BON LE MADISON  

 

Mes petits agneaux allez mettez tout’ la gomm’

Voilà le madison

Quand j’entends cet air j’ai un moral maximum

C’est chouett’ le madison

Faut de la soupless’ et des jamb’s en ch’wing-gum

Pour fair’ le madison

Jean robert pascal léon et simon

Dansons le madison

 

C’est bon le madison c’est bon le madison

C’est bon c’est bon c’est bon le madison (X2)

C’EST BON POUR LE MORAL  

 

Un p’tit feu pour démarrer un’ caress’ pour décoller

Si tu veux te réchauffer faut savoir bien béguiner

C’est bon pour le moral (X4)  

 

Si t’es doudou bien balancée ou play-boy super sapé

Et que tu cherch’s à t’amuser la compagnie va te chanter

C’est bon pour le moral (X4) c’est bon bon (X4)  

 

Si tu veux te fair’ plaisir faut surtout pas hésiter

Pour combler mes désirs y’a rien de tel qu’un p’tit baiser

C’est bon pour le moral (X4) c’est bon bon (X8)  

 

C’est bon pour le moral (X4)

Un p’tit feu pour démarrer un’ caress’ pour décoller

Si tu veux te réchauffer faut savoir bien béguiner

C’est bon pour le moral (X4) c’est bon bon (X4)

Roulez roulez dansez dansez (X2)

 

Roulez roulez dansez dansez (X2)

C’est bon pour le moral (X4) c’est bon bon (X4)

C'EST LA VALSE DES AMOUREUX

 

C'est la valse des amoureux

Qui se dans' à deux

Les yeux dans les yeux

La terr' s'arrête de tourner

Pour les regarder

Tendrement enlacés

Sur leur nuag' ils sont heureux

Ils voient tout en ros'

Ils voient tout en bleu

Exaltés par cupidon

Ils sont des milliers

Ils sont des millions

 

On sait très bien que l'amour n'a pas d'âg'

Il va il vient et nous piqu' au passag'

On entend soudain un drôl' de p'tit air

Qui nous met la têt' à l'envers

C’EST MAGNIFIQUE

 

  La vie est là qui vous prend par le bras

Oh la la la c’est magnifique

Des jours tous bleus des baisers lumineux

Oh la la la c’est magnifique

Donner son coeur avec un bouquet d’fleurs

Oh la la la c’est magnifique

Et fair’ un jour un mariage d’amour

C’est magnifi-i-que  

 

Partir là-bas lun’ de miel à cuba

Oh la la la c’est magnifique

Sous ce climat les baisers sont comm’ çà

Oh la la la c’est magnifique

Des nuits d’amour qui dur’nt quarant’ cinq jours

Oh la la la mais c’est magnifique

Dîner à deux dans un nid d’amoureux

C’est magnifi-i-que

C’EST PAS LA JAVANAISE  

 

Ell’ est née rue montorgueil ou du côté d’argenteuil

Ell’ chante dans le métro ell’ vous sourit mais pas trop

Ell’ a un p’tit amoureux qui fait du rap en banlieue

Le sam’di soir il l’emmèn’ dans un concert de NTM  

 

C’est pas la javanais’

A gainsbourg n’en déplais’

C’est une fill’ de paris

C’est pas la polonais’

A chopin n’en déplais’

C’est une fill’ de paris

Ce n’est pas l’arlésienn’

On la voit sur la sein’

C’est une fill’ de paris

Ce n’est pas l’alsacienn’

De la fête forain’

C’est une fill’ de paris

C’ETAIT LE TEMPS D’AVANT  

 

C’était le temps d’avant

Le joli temps de vos parents

C’était le temps d’avant

Le temps du bonheur insouciant

Dans les salons c’est le fox-trot qui était roi

Bien avant la valse musett’ et la java

Des messieurs en smoking

Chapeau claqu’ et cravat’ en soie

Des dam’s portant cap’ lin’

Se prom’naient le dimanch’ au bois

On ignorait le rap et la télé

Quel joli temps quel temps charmant

Le temps d’avant

CHANTE LA VIE CHANTE

 

Chante la vie chante

Comme si tu devais mourir demain

Comme si plus rien n'avait d'importance

Chante oui chante

Aime la vie aime

Comm' un voyou comm' un fou comm' un chien

Comme si c'était ta dernière chance

Chante oui chante

 

Tu peux partir quand tu veux

Et tu peux dormir où tu veux

Rêver d'une fille

Prendre la bastille

Ou claquer ton fric au jeu

Mais n'oublie pas

 

Chante la vie chante

Comme si tu devais mourir demain

Comme si plus rien n'avait d'importance

Chante oui chante

Fête fais la fête

Pour un amour un ami ou un rien

Pour oublier qu'il pleut sur tes vacances

Chante oui chante

 

Et tu verras que c'est bon

De laisser tomber sa raison

Sors par les fenêtres

Marche sur la tête

Pour changer les traditions

Mais n'oublie pas

 

Chante la vie chante

Comme si tu devais mourir demain

Comme si plus rien n'avait d'importance

Chante oui chante

La la la la la la...

Chante oui chante

COMME D'HABITUDE

 

Je me lève et je te bouscul' tu n'te réveill' pas

Comm' d'habitu - de

Sur toi je remont' le drap j'ai peur que tu aies froid

Comm' d'habitude

Ma main caress' tes cheveux presque malgré moi

Comm' d'habitude

Mais moi tu me tourn's le dos comm' d'habitu-ude

 

Alors je m'habill' très vit' je sors de la chambre

Comm' d'habitude

Tout seul je bois mon café je suis en retard

Comm' d'habitude

Sans bruit je quitt' la maison tout est gris dehors

Comm' d'habitude

J'ai froid je relèv' mon col comm' d'habitu-ude

 

Comm' d'habitud' tout' la journée

Je vais jouer à fair' semblant

Comm' d'habitud' je vais sourire

Comm' d'habitud' je vais même rire

Comm' d'habitud' enfin je vais vivre

Comm' d'habitu-ude

 

Et puis le jour s'en ira moi je reviendrai

Comm' d'habitude

Et toi tu seras sortie et pas encor' rentrée

Comm' d'habitude

Tout seul j'irai me coucher dans ce grand lit froid

Comm' d'habitude

Mes larmes je les cacherai comm' d'habitu-ude

 

Comm' d'habitud' même la nuit

Je vais jouer à fair' semblant

Comm' d'habitud' tu rentreras

Comm' d'habitud' je t'attendrai

Comm' d'habitud' tu me souriras

Comm' d'habitu-ude

Comm' d'habitud' tu te déshabill'ra

Comm' d'habitud' tu te coucheras

Comm' d'habitud' on fera l'amour

Comm' d'habitu-ude

COMMENT CA VA  

 

[Comment ça va comm’ ci comm’ ci comm’ ci comm’ ça

avec un p’tit peu plus d’amour ça ira mieux ça va toujours] (X2)

 

  Sort par la fenêtre va danser le soir

Mets ton coeur en fête commenc’ un’ histoire

Si tu as besoin de tendresse y’a toujours quelqu’un quelque part

Qui va te rendre tes caresses mais faut donner pour l’savoir  

 

REFRAIN  

 

Et ne t’épuise pas à chercher trop loin

Le bonheur est là à portée de main

Regarde mieux autour de toi y’a pleins de gens qui te ressemblent

Un plus un plus un ça fait toi on va y arriver ensemble

Je suis docteur en bonn’ humeur une chanson ça sert à ça

Je vais te réparer le coeur si tu viens chanter avec moi  

 

REFRAIN (X2)

DA DOU RON RON

 

Quand l'amour s'en va adieu tout est fini

Da dou ron ron ron da dou ron ron

Ne pleurez pas laissez tomber tant pis

Da dou ron ron ron da dou ron ron

 

Oui mon amour est mort

Oui bien sûr j'ai eu tort

Oui j'aimerai encor'

Da dou ron ron ron da dou ron ron

 

Quand l'amour s'en va il s'en va pour de bon

Da dou ron ron ron da dou ron ron

Ne pleurez pas on n'y peut rien au fond

Da dou ron ron ron da dou ron ron

 

Oui ell' m'a dit adieu

Oui après tout tant mieux

Oui l'amour est un jeu

Da dou ron ron ron da dou ron ron

 

Da dou ron ron ron da dou ron ron (X2)

 

Quand l'amour revient on dit c'est pour toujours

Da dou ron ron ron da dou ron ron

Peut-être bien que ce s'ra vrai un jour

Da dou ron ron ron da dou ron ron

 

[Oui peut-être demain

Oui adieu mes chagrins

Oui j'aimerai sans fin

Da dou ron ron ron da dou ron ron] (X4)

DANS LES RUES DE ROME

 

Quand j'ai de la pei-eine je sais où aller

Près d'une fontai-aine je vais retrouver

La vill' de bohème que j'ai tant aimée

Ell' est italienne ell' m'a envoûté

Ell' est trist' et bell' c'est la grande cité

 

Dans les rues de rome j'aim' me promener

Je vais du forum jusqu'au colisée

Le long des ruelles roug's et orangées

Je vois les églises et les vieux palais

Les sept-e collines semées d'oliviers

 

Mes amis ne soyez pas trop tristes si j'ai trouvé le pays

Où l'on aime la douceur de vivre l'amour et la poésie

A florenc' à venis' à rom' à napoli

 

Sur une terrasse on boit des cafés

Des marchands de glaces se mett'nt à crier

La piazza navona est tout' agitée

Et sur leurs piaggo les garçons sont beaux

Les fill's sont jolies sur la via condotti

 

(La la la...)

 

Lorsque la nuit tombe on va s'habiller

On sort on se montre on aim' se parler

Des jou'eurs de guitare viennent nous bercer

De belles histoires qui nous font rêver

Et sur les trottoirs on se met à danser

 

REFRAIN

 

Pour une romaine qui m'a rendu fou

J'ai perdu la tête pour ses yeux si doux

Et sous sa fenêtre je viens lui donner

Une sérénade que j'ai composée

Une tarentell' que je viens vous chanter

 

(La la la...)

DEDE DE MONTMARTRE

 

  Y’a des gens qui font des

Chansons sur l’milieu ah quell’ rigolade

Y sav’nt pas comment nous

Vivons et balanc’nt sur nous des salades

J’en ai fait un’ à ma

Façon et j’vous l’dis sans fanfaronnade

Ca n’casse rien mais l’air est très bien

Et vous chant’rez tous au refrain

 

  La vals’ à dédé de montmartre

Au son d’l’accordéon vous donn’ le grand frisson

La vals’ à dédé de montmartre

On l’a fait deux à deux et les yeux dans les yeux

La vals’ à dédé de montmartre

C’est la danse d’amour qui nous grise toujours

Dans tous les musett’s on l’a tourne sans frais

C’est la vraie mais la vraie vraie de vraie

DE GAUCHE A DROITE

 

Moi qui aim' la vie moi qui aim' la fêt'

J'aimerais aujourd'hui vous confier ma recett'

Un p'tit peu d'labeur et beaucoup d'entrain

A présent accrochez le bras de vos voisins

Un p'tit peu d'gaieté beaucoup de bonn' humeur

Maintenant balancez et chantez tous en choeur

 

Et de gauch' à droit' d'avant en arrièr'

Et de haut en bas on s'amus' c'est la fêt'

Et de gauch' à droit' d'avant en arrière

Et de haut en bas la voilà ma recett'

 

Ça se chant' ça balanc' ça vous met dans l'ambianc'

Ca chasse les soucis ça fait peur aux ennuis

Si comm' moi vous voulez tu'er la morosité

A coup de balancez et ensembl' reprenez

 

REFRAIN

 

Maintenant vous savez bien chanter et danser

Cett' chanson consacrée aux joies et l'amitié

Vous êt's bien entraînés j'dirais mêm' surdoués

Restez bien accrochés on va accélérer

 

REFRAIN (X3)

D.I.S.C.O.  

 

D-I-S-C-O (X8)  

 

(Ell’ est D) démoniaque (ell’ est I) hystérique

(Ell’ est S) satanique (ell’ est C) c’est pas possible ell’ est O-O-O

(Ell’ est D) desirable (ell’ est I) irrésistible

(Ell’ est S) super sexy (ell’ est C) c’est formidable ell’ est O-O-O

 

  D-I-S-C-O (X8)

 

  (Ell’ est D) délirante (ell’ est I) immorale

(Ell’ est S) suffisante (ell’ est C) c’est terrible ell’ est O-O-O

(Ell’ est D) douce douce (ell’ est I) hyper belle

(Ell’ est S) super simple (ell’ est C) c’est un rêve ell’ est O-O-O

 

  1° COUPLET  

 

D-I-S-C-O (X4)

D’LA VALSE DANS MA MUSETTE

 

J’ai d’la valse dans ma musette

Pour la joie d’mon accordéon

Quand je tricot’ la chansonnette

De mes dix doigts je suis champion

J’ai d’la valse dans ma musette

Pour vous fair’ passer l’grand frisson

Vous cassez pas la nénett’

C’est au fond des mirett’s

Qu’on regard’ les lampions 

Et quand la valse s’arrêt’

On peut fair’ en cachett’

Un tour sur le gazon

 

  Excusez la façon dont parfois ma boît’ à flons-flons

Balanc’ ses mots d’amour avec son accent des faubourgs

Mais pour c’qu’est d’la cadenc’ je vous l’dis fait’s moi donc confianc’

Russ’s amerloks ou chinois

Compren’nt cett’ musiqu’ là

Quand j’la leur joue comm’ ça

DOMINO

 

  Domino domino

Le printemps chant’ en moi dominique

Le soleil s’est fait beau

J’ai le coeur comm’ un’ boit’ à musique

J’ai besoin de toi de tes mains sur moi

De ton corps doux et chaud

J’ai envie d’êtr’ aimée domino  

 

Méfie-toi mon amour je t’ai trop pardonné

J’ai perdu plus de nuits que tu m’en as données

Bien plus d’heures à t’attendre

Qu’à te prendre sur mon coeur

Il se peut qu’à mon tour je te fasse du mal

Tu m’en as fait toi-mêm’ et ça t’est bien égal

Tu t’amuses de mes peines

Et je m’use de t’aimer

EMMENE-MOI DANSER CE SOIR

 

Aujourd'hui ça fait six ans que nous sommes mariés

Tu m'as donné de beaux enfants tu sais

Et depuis ce petit bal où l'on s'est rencontré

Je n'ai pas cessé de t'aimer

Mais ce soir j'ai envie de déposer mon tablier

De me faire bell' pour toi comm' par le passé

Ton fauteuil ton journal tes cigarett's et la télé

Ce soir laisse-les de coté

 

Emmène-moi danser ce soir

Joue contre joue et serrés dans le noir

Fais-moi la cour comm' aux premiers instants

Comm' cette nuit où tu as pris mes dix-sept an-ans

Emmène-moi danser ce soir

Flirtons ensembl' enlacés dans le noir

Timidement dis-moi michèl' je t'aim'

Amoureusement je suis restée la même

 

(Parlé)

Il n'y a plus que tes amis et le football qui compt'nt pour toi

Et j'ai l'impression que tu n'vois plus en moi que le mèr' de tes enfants

Je n'te demand' pas de m'offrir des fleurs tous les jours

Mais de fair' de temps en temps un geste d'amour

 

Et ce soir je voudrais encor' une fois te retrouver

Rentrer au petit jour et puis t'embrasser

Ton fauteuil ton journal tes cigarett's et la télé

Ce soir laisse-les de coté

 

REFRAIN

ESPERANZA  

 

Esperanza esperanza

Le bonheur en nos coeurs suit son cours

Esperanza esperanza

Et l’espoir est en nous mon amour  

 

L’amour est né de tous petits riens

De gest’s anodins prenant forme malgré nous

Et dans nos coeurs il a fait son lit

S’est épanoui dans nos rêves un peu fous  

 

Et pourtant au lieu de louer la providence

Et cette chance bien à l’avance

Tu veux savoir si plus tard je serai le même

Puisque je t’aime et que tu m’aimes

ETOILE DES NEIGES  

 

Dans un coin perdu de montagne

Un tout petit savoyard

Chantait son amour dans le calme du soir

Près de sa bergèr’ au doux regard  

 

Etoile des neiges

Mon coeur amoureux

S’est pris au piège

De tes grands yeux

Je te donn’ en gage

Cette croix d’argent

Et de t’aimer toute ma vie

J’en fais serment

E VIVA ESPANA  

 

Depuis mon voyag’ en plein coeur de l’espagne

L’ardeur me gagne mes goûts sont espagnols

Tout’ ma chambr’ est décorée de couleurs vives

Et je m’enivre en respirant ces fleurs

Sur des affiches de puissants taureaux

Sont bravés par les plus beaux hidalgos  

 

J’aime tes dans’s et ta musique

E viva espana

Tes bell’s histoires romantiques

E viva espana

Sur ton rivage sans pareil

E viva espana

Donne-moi un coin de soleil

Espana por favor

FAUT RIGOLER

 

  Nos ancêtres les gaulois

Cheveux blonds et têt’s de bois

Longu’s moustach’s et gros dadas

Ne connaissaient que ce refrain là  

 

Faut rigoler faut rigoler

Avant qu’le ciel nous tomb’ sur la tête

Faut rigoler faut rigoler

Pour empêcher le ciel de tomber

 

  Nos ancêtres les gaulois

Habitaient des hutt’s en bois

Et les druides trois par trois

Sous le gui chantaient à pleine voix

FLASH SOUVENIR

 

  Sur la mer l’ombre d’un voilier

Un sentiment de liberté

Et toi qui m’invit’s à danser

Un sax qui pleure dans la nuit

Et dans mon coeur et dans ma vie

Les premièr’s flamm’s d’un incendie

Des mots nouveaux des mots magiqu’s

En accord avec la musiqu’

Toujours les vagu’s de l’atlantique

Un désir de tout partager

D’aller plus loin que l’amitié

Quitt’ un jour à le regretter

 

  Souvenir qui me donne envie de te revoir

Et de croir’ qu’on aim’ jamais par hasard

Mêm’ si tout est fini aujourd’hui

Souvenir qui me donne envie de te revoir

Et de croir’ qu’il n’est pas déjà trop tard

Pour êtr’ heureux enfin tous les deux

FLEUR DE PARIS

 

  Mon épicier l’avait gardé dans son comptoir

Le percepteur la conservait dans son tiroir

La fleur si belle de notr’ espoir

Le pharmacien la dorlotait dans un bocal

L’ex-caporal en parlait à l’ex-général

Car c’était elle notr’ idéal  

 

C’est une fleur de paris

Du vieux paris qui sourit

Car c’est la fleur du retour

Du retour des beaux jours

Pendant quatr’ ans dans nos coeurs

Ell’ a gardé ses couleurs

Bleu blanc roug’ avec l’espoir ell’ a fleuri

Fleur de paris

GONDOLIER

 

  La la la la la la

 

  Gondolier t’en souviens-tu

Les pieds nus sur ta gondole

Tu chantais la barcarolle

Tu chantais pour lui et moi

Lui et moi tu te rappelles

Lui et moi c’était écrit

Pour la vie la vie si belle

Gondolier quand tu chantais

GOSSE DE PARIS

 

  Quand je me promèn’ maint’nant

Partout j’entends des boniments

Avec plus ou moins d’accent

Si l’anglais m’dit i lov’ you

J’réponds mon p’tit vois tu chez nous

On dit j’suis chippé pour vous

A l’espagnol amoureux

Qui m’dit yo t’aim’ et yo té veux

J’réponds t’as du r’tard mon vieux

Et quand un all’mand m’dit

Asch fraülein volen zi

Afin de couper court je répliqu’ à tous ses discours  

 

Je suis née dans l’faubourg saint-d’nis

Et j’suis restée un’ vrai goss’ de paris

Vos promess’s et tous vos serments

Je n’y crois pas car c’est du boniment

Mon air gouailleur mes yeux moqueurs de midine-ette

Sont pleins d’bonheur et j’gard’ mon coeur car j’vous l’répè-ète

Je suis née dans l’faubourg saint-d’nis

Faut pas m’la fair’ j’suis un’ goss’ de paris

GRANDS BOULEVARDS

 

  Je ne suis pas rich’ à million

Je suis tourneur chez citroën

J’peux pas m’payer des distractions

Tous les jours de la s’main’

 

  Aussi moi j’ai mes p’tit’s manies

Qui m’font plaisir et ne coût’nt rien

Ainsi dès le travail fini

Je fil’ entre la port’ saint-d’nis

Et le boul’vard des italiens  

 

J’aim’ flâner sur les grands boul’vards

Y’a tant de choses tant de choses

Tant de chos’s à voir

On n’a qu’à choisir au hasard

On s’fait des ampoul’s à zigzaguer parmi la foule

J’aim’ les baraqu’s et les bazars

Les étalages les lot’ries et les cam’lots bavards

Qui vous débitent leurs bobards

Ca fait passer l’temps et l’on oublie son cafard

HISTOIRE D’UN AMOUR  

 

Mon histoire c’est l’histoire d’un amour

Ma complainte c’est la plainte de deux coeurs

Un roman comme tant d’autres

Qui pourrait être le vôtre gens d’ici ou bien d’ailleurs

C’est la flamme qui enflamme sans brûler

C’est le rêve que l’on rêve sans dormir

Un grand arbre qui se dresse

Plein de forc’ et de tendresse vers le jour qui va venir  

 

C’est l’histoire d’un amour éternel et banal

Qui apporte chaque jour tout le bien tout le mal

Avec l’heur’ où l’on s’enlace

Cell’ où l’on se dit adieu

Avec les soirées d’angoisse

Et les matins merveilleux

 

  Mon histoire c’est l’histoire qu’on connaît

Ceux qui s’aiment jouent la même je le sais

Mais naïv’ ou bien profonde

C’est la seul’ chanson du monde qui ne finira jamais

IL TAPE SUR DES BAMBOUS

 

Il vit sa vie au bord de l'eau

Cocos et coquillages

Un dollar pour prendr' en photo

Son plus beau tatouage

Il vit sa vie comm' un vendredi

Robinson est parti

Tu l'verras toujours bien dans sa peau

Quand il prend ce tempo

 

Il tap' sur des bambous et c'est numéro un

Dans son îl' on est fous comm' on est musicien

Sur radio jamaïqu' il a des copains

Il fabriqu' sa musiqu' et ça lui va bien-in

Il tap' sur des bambous il joue pas les requins

Tahiti toimotou équateur méridien

Y'a des fill's de partout qui lui veul'nt du bien

Lui la gloir' il s'en fout et ça va ça vien-int

 

Il connaît le nom des bateaux

L'prénom du capitaine

Il te refil' en stéréo

La chanson des sirènes

Il trafiqu' un peu dans tous les ports

La marin' est d'accord

Y'a aucun malais' dans sa combin'

C'est un' musiqu' machine

 

SOLO

 

Il tap' sur des bambous il joue pas les requins

Tahiti toimotou équateur méridien

Y'a des fill's de partout qui lui veul'nt du bien

Lui la gloir' il s'en fout et ça va ça vien-int

 

Il vit sa vie comm' un vendredi

Robinson est parti

Tu l'verras toujours bien dans sa peau

Quand il prend ce tempo

 

Il tap' sur des bambous et c'est numéro un

Dans son îl' on est fous comm' on est musicien

Sur radio jamaïqu' il a des copains

Il fabriqu' sa musiqu' et ça lui va bien-in

J’AI TANT BESOIN DE TON AMOUR

 

  J’ai tant besoin de ton amour

Besoin de ta tendresse

J’ai tant besoin de ton amour

De nos tendres caresses

J’ai tant besoin de ton amour

De nos instants d’ivresse

Pour chasser la course du temps

Je veux t’aimer à chaqu’ instant

Tu es la ligne de ma chance

Ma préférée ma préférence

Dans le voyage de tes yeux

Tout est facil' et merveilleux

La vie s'écoul' en ros' et bleue

Tu es un' îl' où je me pose

La plus émouvante des roses

Pas la pein' de fair' un discours

Tout simplement et sans détours

J'ai tant besoin de ton amour

JE NE FAIS QUE PASSER

 

  Je ne fais que passer

Et je suis sans défense

Mais mon coeur a flanché

Car je t’aim’ en silence

Voudrais-tu m’accorder

Simplement une danse

Ce serait là ma chan-ance

Je ne fais que passer

 

  Ce n’est qu’un refrain d’amour

Un refrain d’espoir

Que te chant’ un troubadour

En rêvant le soir

La la la la la… Je ne fais que passer

JE REVIENS CHEZ NOUS

 

  Il a neigé à port-au-prince

Il pleut encor’ à chamonix

On travers’ à gué la garonne

Le ciel est plein bleu à paris

Ma mie l’hiver est à l’envers

Ne t’en retourne pas dehors

Le mond’ est en chamaille

On gèl’ au sud on sue au nord  

 

Fais du feu dans la cheminée

Je reviens chez nous

S’il fait du soleil à paris

Il en fait partout

KASATSCHOK

 

C'est l'hiver qui frapp' à notre porte

Mes amis allumons un bon feu

C'est l'hive-e-er que le diabl' l'emporte

Mes amis ce soir oublions-le-e-e-e

C'est l'hive-e-er que le diabl' l'emporte

Mes amis ce soir oublions-le

 

Babouschka apporte les pains d'orge

Ce qu'il y a de bon dans la maison

La vodka qui brûl' un peu la gorge

Mais qui nous laisse le coeur plein de chansons

 

Ras dwa tri

Casatchok Casatchok Casatchok

Ras dwa tri

 

Dans les bois les loups font une ronde

Sur la neige frissonnent les corbeaux

Oublion-on-ons la tristess' du monde

Tous les loups et les vilains oiseau-eau-eau-eaux

Oublion-on-ons la tristess' du monde

Tous les loups et les vilains oiseaux

 

Petrouchka-a prends ta balalaïka

Et joue-moi un air à ta façon

Joue d'abord les bateliers d'la volga

Et quand tu auras fini nous danserons

 

Ras dwa tri

 

La la la la la…

 

C'est l'hiver qui frapp' à notre porte

Mes amis dansons comme le feu

C'est l'hive-e-er que le diabl' l'emporte

Mes amis ce soir oublions-le-e-e-e

C'est l'hive-e-er que le diabl' l'emporte

Mes amis ce soir oublions-le

 

Petrouchka-a prends ta balalaïka

Et joue-moi un air à ta façon

Joue d'abord les bateliers d'la volga

Et quand tu auras fini nous danserons

La la la...

KILIMANDJARO

 

Il n'ira pas beaucoup plus loin

La nuit viendra bientôt

Il voit là-bas dans le lointain

Les neiges du kilimandjaro

 

Ell's te feront un blanc manteau

Où tu pourras dormi-ir

Ell's te feront un blanc manteau

Où tu pourras dormir dormir dormir

 

Dans son délire il lui revient

La fille qu'il aimait

Ils s'en allaient main dans la main

Il la revoit quand ell' riait

 

REFRAIN

 

Voilà sans doute à quoi il pense

Il va mourir bientôt

Ell's n'ont jamais été si blanches

Les neiges du kilimandjaro

 

REFRAIN + dormir bientôt

LA BALLADE DES GENS HEUREUX

 

  Notre vieille terr’ est un’ étoile

Où toi aussi tu brill’s un peu

Je viens te chanter la ballade La ballade des gens heureux

Je viens te chanter la ballade La ballade des gens heureux  

 

Tu n’a pas de titre ni de grade

Mais tu dis tu quand tu parl’s à dieu

Je viens te chanter la ballade La ballade des gens heureux

Je viens te chanter la ballade La ballade des gens heureux

LA BAMBOULA

 

Oh lé lé oh la la

Quand il faut y'aller

Je suis toujours là

Oh lé lé oh la la

Quand il faut y'aller

Pour la bamboula

 

Je fais rigoler les filles

En les embrassant partout

Je suis comm' une pastille

Je vous guérirai de tout

Si vous avez des problèmes

Je leur soufflerai dessus

Je vous aime ridéra turlututu chapeau pointu

 

REFRAIN

 

Je me casse la figure

Quand je suis en société

Et tous les pots de peinture

Je les reçois sur le nez

Je bois l'eau de la piscine

C'est pour ça que je suis gros

Ma voisine ell' me dit que je suis un vrai zigoto

 

REFRAIN

 

Venez entrer dans la danse

Gigotez du popotin

Ca balance dès que je suis là pour fair' le bout'-en-train

 

REFRAIN (X2)

LA BELOTE

 

  On n’joue plus maintenant le zanzi hein nini c’est fini

La manill’ les cart’s et le bézig ce n’est plus pour mézigu’

A la gar’ et mêm’ au bout du quai le piquet le jacquet

Ces trucs là sont cuits on r’çus un coup d’buis

Et à leurs plac’s aujourd’hui  

 

On fait un’ petit’ belote et puis ça va

Tout le rest’ c’est d’la gnognote à côté d’ça

Quand au café je l’suppose

Faut régler deux quarts vichy

L’un crie c’est moi qui arros’

Et que l’autre dit laissez cher ami

On fait un’ petit’ belote et puis ça va

Pour êtr’ un typ’ dans la note faut jou’er à ça

Quand les gens du mond’ s’invitent

Au lieu d’mettr’ on bridgera

Sur les cartes de visite on met on belotera

LA BIGUINE CA FAIT CHANTER

 

Ils ne pens'nt qu'à s'amuser

Ils ne pens'nt qu'à s'embrasser

Si vous voulez fair' comm' eux

Bougez-vous un peu

 

La biguin' ça fait chanter

La bigun' ça fait danser

Que c'est bon oui que c'est bon

Tout collé serré

Quand le chaud vent des antilles

Viens douc'ment vous caresser

Que c'est bon oui que c'est bon

De s'embéguiner

 

Ils ne pens'nt qu'à s'amuser

Ils ne pens'nt qu'à s'embrasser

Si vous voulez fair' comm' eux

Bougez-vous un peu

 

REFRAIN (X2)

 

Ils ne pens'nt qu'à s'amuser

Ils ne pens'nt qu'à s'embrasser

Si vous voulez fair' comm' eux

Bougez-vous un peu

 

REFRAIN

 

SOLO ACCORDEON

 

REFRAIN (X2)

LA BONNE AVENTURE

 

[La bonn’ aventur’ on vous dira tout la bonn’ aventur’ on vous dira tout tout tout] (X2)

 

  Dans les lign’s de la main ell’ peut lir’ ton destin

Dans la boul’ de cristal ell’ voit ton ciel sentimental

Dans le marc de café ell’ peut prédir’ la santé

Dans le jeu de tarot ell’ voit si la chanc’ est pour bientôt

Oh oh si la chanc’ est pour bientôt  

 

Vénus est au carré de votre soleil natal vous allez rencontrer le partenair’ idéal

 

[En voitur’ en voitur’ attachez vos ceintur’s en voitur’ en voitur’ pour la bonn’ aventur’] (X2)  

 

REFRAIN

 

  La vie l’amour la mort n’ont pas de secrets pour ell’

Ell’ fait jaillir le feu comm’ la foudre dans le ciel

Par mars jupiter par saturn’ et pluton

Ell’ éloign’ra de vous tout’ malédiction

Tout’ tout’ tout’ malédiction  

 

Vénus est au carré de votre soleil natal vous allez rencontrer le partenair’ idéal

 

  En voitur’ en voitur’ attachez vos ceintur’s en voitur’ en voitur’ pour la bonn’ aventur’

 

  SOLO PIANO

 

  REFRAIN + 1° COUPLET + REFRAIN + tout tou tou

LA BOUDEUSE  

 

Quel changement pourquoi bouder sans ce-esse

Ce ne sont plus les amours d’autrefois

Tu me rendais caresse sur care-esse

Et maintenant tu me laiss’s aux abois

  Tu ne dis plus ce joli mot je t’aime

Que si souvent chérie tu me disais

Ho réponds-moi réponds-moi si tu m’ai-aimes

Ho réponds-moi dis-moi que t’ais-je fait

Ho réponds-moi réponds-moi si tu m’ai-aimes

Ho réponds-moi dis-moi que t’ais-je fait

LA CHANSON DU BONHEUR  

 

Quelques mots quelques not’s de musique

Qui dormaient dans mon âm’ nostalgique

Ce matin sont sorties de mon cœur

Et voilà la chanson du bonheur

Quelques mots pour te dir’ mon amour

Quelques not’s pour te chanter toujours

Ce ne sont que des mots Des mots de tous les jours

Des bonn’s nuits des bonjours

A ce soir mon amour

C’n’est peut-être que ça le bonheur

LA CHENILLE

 

Pos' les deux pieds en canard

C'est la chenill' qui se prépar'

En voitur' les voyageurs

La chenill' part toujours à l'heur'

Accroch' tes mains à ma taill'

Pour pas que la chenill' déraill'

Tout ira bien et si tu veux

Prie la chenill' et le bon dieu

 

La chenill' (X8)

 

Pos' tes deux pieds en canard

C'est la chenill' qui redémarr'

En voitur' les voyageurs

La chenill' part toujours à l'heur'

Accroch' tes mains à ma taill'

Pour pas que la chenill' déraill'

Tout ira bien et si tu veux

Prie la chenill' et le bon dieu

LA CHICA DE CUBA

 

Ell' a les yeux noirs d'un soir d'orag'

Le regard brûlant le coeur sauvag'

La beauté lointain' des paradis

Tout ce qui nous fait mourir d'envie

Ell' a des visages différents

Des sourir's et des regards d'enfant

Ell' a la chaleur cell' qui vient du coeur

Ell' est encor' plus bell' à l'intérieur

 

[La chica des cuba ne dans' que la salsa

Ell' ondule belle bull' à petits pas de haut en bas

La chica de cuba ne dans' que la salsa

Sous le charm' il y'a des larm's qu'on ne voit pas] (X2)

 

Ell' ne vit que pour des guitarist's

Des joueurs de violon aux yeux trist's

Ell' donne l'amour qu'elle n'a pas

Ne demande rien quand ell' s'en va

Elle s'envole haut comm' un oiseau

Un grain de folie à fleur de peau

Ell' est aussi bell' qu'ell' est infidèl'

Ell' est comm' ça rien ne la changera

 

REFRAIN (X2)

 

Vous pouvez l'aimer si vous voulez

Mais ne pensez pas qu'ell' peut rester

Ell' est la musiqu' rebell' et magiqu'

Ell' est diva jusqu'au bout de ses doigts

 

REFRAIN (X2)

LA CUCARACHA

 

  A mexico dans un bouge

Paquita la jolie fille

Portant une rose rouge

Dansait légèr’ et gracile

Et pour mieux rythmer sa danse

Où la volupté s’égare

Tous les gauchos en cadence

Lui chantaient à la guitare  

 

La cucaracha la cucaracha

Chantez dansez jusqu’au jour

La cucaracha la cucaracha

Les rêves sont bien trop courts

La cucaracha la cucaracha

Enivre nos coeurs trop lourds

La cucaracha la cucaracha

Me dira tout son amour

LA DANSEUSE EST CREOLE

 

  Au bistrot des trois capitain’s

La patronn’ est napolitain’

Et l’homme est péruvien

En pologne naquit la bonn’

Le pianiste vient de lisbonn’

Pourtant je vous préviens

Voilà surtout pourquoi l’on vient

 

  La danseus’ est créole et dessinant ses pas

Sa robe tourn’ et vol’ au tempo de la rumba

Sa taille se renverse se relèv’ aussitôt

On dirait une liane que berc’ un souffle de vent chaud

Son petit pied se pos’ içi son petit pied se pose là

Comm’ un furet qui pass’ et court

C’est un sourir’ à celui-ci c’est un clin d’oeil à celui-là

Vous êtes pris à votre tour

La danseus’ est créole oui mais on ne sait pas

Si la bell’ est fidèl’ ou frivol’ et pour qui son coeur bat

LA FILLE AUX YEUX BLEUS

 

Il y a dans ses yeux

Beaucoup de douceur

Son regard lumineux

Voit le mond' en couleur

Ell' n'est jamais morose

Ell' respir' le bonheur

Ell' voit la vie en rose

Tout est beau dans son coeur

 

Ell' a un amoureux

Un p'tit gars du faubourg

Mais son beau ténébreux

Ne parl' jamais d'amour

Chez lui y'a quelque chose

Qui resembl' à la noirceur

C'n'est pas l'apothéose

Mais l'élu de son coeur

 

Ell' est bell' a étonner l'bon dieu

La fill' aux yeux bleus

Ell' a tout ce qu'il faut pour plair'

La fill' aux yeux clairs

Aussi blanch' aussi pur' que la neige

De norvèg' en hiver

Ell' a un beau regard lumineux

La fill' aux yeux bleus

Aussi grand que le ciel et la mer

La fill' aux yeux clairs

Oui mais ell' a choisi

Pour partager sa vie

Un type aux yeux révolvers

LA FILLE DE DOLORES  

 

De grands yeux sombres la taille frê-êle

Qu’ell’ était bell’ la maria

Pedro son amant n’aimait qu’elle

Tant qu’il en était jaloux

Il voulait qu’elle lui soit fidèle

Toute la vi-ie jusqu’à la mort

Mais sans doute maria la belle

Ne croyait pas qu’il l’aimait si fort

On vient de la trouver morte

Le coeur percé d’un poignard

Tandis que des gens l’emportent

Un fou chante quelque part  

 

Maria de barcelo-o-one

Que le bon dieu me pardo-o-one

Mais jamais jamais perso-o-one

Ne me prendra ton amou-ou-ou-our

Que je ga-a-arde pour toujou-ou-ou-our

Que le bon dieu me pardonne

Maria de barcelone

LAISSE-MOI T’AIMER

 

  Laiss’-moi t’aimer une dernière fois

Viens comm’ avant te blottir dans mes bras

Oublie ta peine souris quand même

Pourquoi pleurer rien ne peux plus changer

Laiss’-moi t’aimer une dernière fois

Laiss’-moi encor’ te prendre dans mes bras

Ne sois pas triste l’amour existe

Un jour peut-être nos deux coeurs seront vainqueurs

LA JAVA BLEUE

 

  C’est la java bleue

La java la plus belle

Celle qui ensorcelle

Quand on la danse les yeux dans les yeux

Au rythme joyeux

Quand les corps se confondent

Comm’ ell’ au mond’ il n’y en a pas deux

C’est la java bleue  

 

Il est au bal musette

Un air rempli de douceur

Qui fait tourner les têtes

Qui fait chavirer les coeurs

Quand on la dans’ à petits pas

Serrant celle qu’on aime dans ses bras

On lui murmur’ dans un frisson

En écoutant chanter l’accordéon

LA JAVA DES GENS QUI S’AIMENT

 

  La java des gens qui s’aiment est peint’ en bleu

Elle sait fair’ un poème d’un simpl’ aveu

Et ses flonflons voulant rester pas compliqués

Pour tourner rond vienn’nt se griser à leurs baisers

La java des gens qui s’aiment est quelque fois

Débraillée un peu bohème pourtant tu vois

Elle se danse sur la poin-ointe du coeur

La java des gens qui s’aiment c’est un’ chouett’ java  

 

Paris grand bal l’amour en gaieté accroch’ à ton nez

Comm’ un signal ses lampions illuminés

Alors pareils à des papillons de nuit

Tout autour de mill’ accordéons

Tirent joyeux la même chanson

Alors pareils à des papillons de nuit

Coeur contre coeur tous les amoureux

Le bonheur aux yeux

Viennent se coller après et passons la monnaie

LA JAVA  

 

Quand arriv’ le sam’di sans foutr’ de vernis ni fair’ de toilette

Nous partons au galop avec nos costauds dans un bal musette

Où nous nous retrouvons rien qu’entre mectons et vraies gigolettes

Deux par deux on tourn’ on tourn’ et on

Fredonn’ au son de l’accordéon  

 

Qu’est-c’ qui dégot’ le fox-trott’ et mêm’ le chimi

Les pas english la scottish et tout c’qui s’en suit

C’est la java la vieill’ mazurka du vieux sébasto

T’es ma néness’ tu es ma gonzess’ je suis ton julot

Tout contre moi serre toi bien fort dans mes bras

Je te suivrais je ferais ce que tu voudras

Quand je te prends dans mon coeur je sens comm’ un vertigo

T’aim’s ma casquett’ mes deux rouflaquett’s et mon bout d’mégot

LA LECON DE TWIST

 

De tous côtés on n'entend plus que ça

Un air nouveau qui nous vient de là-bas

Un air nouveau qui vous fait du dégât

Et comme moi il vous prendra

C'est une dans' au rythme merveilleux

A danser seul à quatr' ou bien à deux

Pas besoin de regard- dans les yeux

Y'a simplement qu'à êtr' heureux

 

Twist and twist vous y viendrez tous

Twist and twist et vous verrez tous

Twist and twist le mond' entier twister

 

Un pied devant et les deux mains fermées

Légèrement penché sur le côté

Sans oublier aussi de pivoter

Encor' un effort vous l'avez

 

Voilà c'est ça oui comm' ça

Hééé

 

Twist and twist vous y viendrez tous

Twist and twist et vous verrez tous

Twist and twist le mond' entier twister

 

En riant vous sautez de temps en temps

Ensuit' vous vous baissez très lentement

Tout en conservant le balancement

Ca y'est vous l'avez maintenant

 

Voilà c'est ça oui comm' ça

Voilà parfait vous twistez

LA MACHINE A DANSER  

 

[La machin’ à danser

La machin’ à danser

La machin’ à rouler

La machin’ à zouker zouker] (X2)

 

On l’a trouvée dans un’ boît’ à swinguer

Ell’ fait claquer des mains ell’ fait taper des pieds

Et tout’s les nuits au milieu des fumées

On est câlin câlin on est collé collé

Ell’ fait ouai ouai ouai

 

REFRAIN

 

Danser danser rouler zouker zouker

Oh oh oh oh oh oh oh (X4)

 

Tout l’mond’ est là tout l’mond’ veut l’approcher

Tout l’mond’ lui veut du bien tout l’mond’ veut la toucher

Quand ell’ commenc’ on n’peut plus l’arrêter

Tempo bloqué cent-vingt on n’peut pas résister 

Ell’ fait ouai ouai ouai (X2)

 

REFRAIN

 

Danser danser rouler zouker zouker

Oh oh oh oh oh oh oh (X6)

 

[Danser c’est danser

Rouler c’est rouler

Zouker c’est zouker

Zouker zouker zouker] (X2)

 

REFRAIN

LA MANIVELLE

 

Si nous pouvions revivr' 52 avant jésus-christ

Dans ces heur's héroïqu's sur le plateau de gergovie

Quand césar au beau fix' pris- la raclée de sa vie

Vercin-gé-torix- lança ce chant magiqu'

 

Et moi pendant c'temps là j'tournai la manivelle

Et moi pendant c'temps là je chantais dans les bois

La lay la la la lay...

 

L'esprit gaulois est toujours là poursuivont le combat

A toi le guerrier auvergnat cett' chanson est pour toi

Les jaun's et bleus sont tous armés pour conquérir le bouclier

Au gabriel montpied les parisiens mang'nt la potée

 

REFRAIN

 

Nous festoyons de nos conquêt's au pied de nos volcans

Où le druid' à lunett's sur- ses patins nous attend

Nous abreuvant de sa potion qui nous rend la passion

Puis nous partons au p'tit matin en chantant ce refrain

 

REFRAIN (X4)

LA MARCHE DE MENILMONTANT

 

  Nous avons quoiqu’on en pen-ense

L’amour du pays natal

Et du nord à la proven-ence

On le chant’ et c’est normal

C’est pourquoi à mon tour j’ai la chan-ance

De chanter un p’tit coin pour moi sans égal  

 

Les gars d’ménilmontant

Sont toujours remontants

Mêm’ en redescendant

Les rues de ménilmu-uche

Ils ont le coeur ardent

Le coeur et tout l’restant

Tant qu’ils s’en vont chantant

Ménilmontant

LA MARIANA

 

C'est un' belle musique

C'est un souffle magique

C'est un joli soleil rien que pour toi

C'est un' belle lumière

Un paradis sur terre

Qui fait chanter la vie à chaque fois

Au pays des vacances

Tous les jours c'est dimanche

Moi je dans' avec toi sur cet air-là

Il est né un beau jour sur la guitar' d'un musicien

Il a fait danser pedrolito et ses copains

Il a fait chanter le mond' entier dans un refrain

Et le voilà qui résonn' jusqu'à toi

 

La mariana

C'est un' danse latin' qui retient la nuit

Un' mélodie divin' bell' à l'infinie

Allez dans' encor' tout près de moi

La mariana

Fini la solitud' et les jours de pluie

Je t'entends comm' un cri tu es si jolie

La mariana

LA MARMITE

 

  On ne sait où il habite

On l’appelle la marmite

Ce n’est pas un apprenti mitron

C’est un joyeux vagabond

En attendant qu’on lui serve

Dans sa boîte de conserve

Un peu plus que son pain quotidien

La marmite va et vient

 

  Tout tranquille par la ville

Il s’en va cueillir les restes d’un repas

Et bien vite la marmite

Près du feu qui lui réchauff’ un plat de roi

Quand midi sonne

Oublie les hommes

Oublie la vie dans une samba frénétique

LA PALOMA BLANCA

 

  Una paloma blanca

C’est un bien joli surnom

Una paloma blanca

Je l’ai trouvée ma chanson

Que tous mes amis au soleil fredonn’nt

Pendant que je suis sous un parasol  

 

Una paloma blanca

C’est un bien joli surnom

Una paloma blanca

Je l’ai trouvée ma chanson

Je l’entends déjà battr’ avec ton coeur

Toujours ell’ sera mon porte-bonheur

LA PLUS BATH DES JAVAS  

 

Je vais vous raconter un’ histoir’ arrivée

A nana et julot gueul’ d’acier

Pour vous raconter ça il fallait un’ java

J’en ai fait un’ bath écoutez-là

Mais j’vous préviens surtout

J’suis pas poèt’ du tout

Mes couplets n’rim’nt pas bien

Mais j’men fous  

 

L’grand julot et nana sur un air de java

S’connur’nt au bal musett’ sur un air de javett’

Ell’ lui dit j’ai l’béguin sur un air de javin

Il répondit tant mieux sur un air déjà vieux  

 

Ah ah ah ah écoutez ça si c’est chouette

Ah ah ah ah c’est la plus bath des javas

LA QUEULEULEU

 

Tout l'mond' s'éclat' à la queuleuleu

Tout l'mond' se marr' à la queuleuleu

Tout l'monde chant' à la queuleuleu

Tout l'monde dans' à la queuleuleu

 

A à à la queuleuleu (X3)

Tout l'mond' s'éclat' à la queuleuleu

 

Dans les anniversaires dans les bals populaires

Pour les nouveaux mariés pour la nouvell' année

Mêm' dans les discothèques quand on veut fair' la fête

Il n'y'a rien de plus simple il suffit de danser

 

REFRAIN

 

Tout l'mond' s'amus' à la queuleuleu

Tout l'mond' chahut' à la queuleuleu

Tout l'monde s'embrass' à la queuleuleu

On fait la fêt' à la queuleuleu

 

REFRAIN

 

Aux quatre coins de france quand on veut s'amuser

Dans les clubs en vacances en méditerranée

Du nord à la bretagne et du sud à l'espagne

Il n'y'a rien de plus simple il suffit de danser

 

REFRAIN

 

A à à la queuleuleu (X4)

Ah ah ah ah

 

Tout l'mond' s'éclat' à la queuleuleu

Tout l'mond' se marr' à la queuleuleu

Tout l'monde chant' à la queuleuleu

Tout l'monde dans' à la queuleuleu

 

REFRAIN

LA ROMANCE DE PARIS

 

  Ils s’aimaient depuis deux jours à peine

Y’a parfois du bonheur dans la peine

Mais depuis qu’ils étaient amoureux

Leur destin n’était plus malheureux

Ils vivaient avec un rêv’ étrange

Et ce rêv’ était bleu comm’ les anges

Leur amour était un vrai printemps oui

Aussi pur que leurs tendres vingt ans

 

  C’est la romance de paris

Au coin des rues elle fleurit

Ca met au coeur des amoureux

Un peu de rêv’ et de ciel bleu

Ce doux refrain de nos faubourgs

Parle si gentiment d’amour

Que tout le mond’ en est épris

C’est la romance de paris

Que tout le mond’ en est épris

C’est la romance de paris

LA SEINE

 

  La sein’ est aventureuse

De châtillon à méry

Et son humeur voyageuse

Flân’ à travers le pays

Elle se fait langoureuse

De juvisy à choisy

Pour aborder l’âm’ heureuse

L’amoureux qu’ell’ a choisi  

 

Ell’ roucoule coule coule

Dès qu’ell’ entre dans paris

Ell’ s’enroule roule roule

Autour de ses quais fleuris

Elle chante chante chante chante

Chant’ le jour et la nuit

Car la sein’ est un’ amante

Et son amant c’est paris

LA VIE C'EST COMME CA

 

Deux dés sur un tapis vert

Une partie de poker

On gagn' on perd on oublie

Ainsi va la vie

On joue sur un coup de coeur

Tout ce qu'on a de meilleur

Sans savoir vraiment pourquoi

La vie c'est comm' ça

 

On se plait et on s'attir'

On s'unie on se déchir'

On meurt pour renaîtr' un jour

Ainsi va l'amour

C'est comm' un coup de tonnerr'

Un coup de foudr' incendiair'

Qui vous mên' au nirvana

L'amour c'est comm' ça

LE BATEAU DE TAHITI  

 

Quand le bateau arrivera à tahiti

Tu salueras les parents les amis

Tu leur diras que dans mon coeur j’ai bien gardé

Tout le bonheur qu’un jour ils m’ont donné

Quand le bateau se rangera le long du quai

Tu les verras ils auront des bouquets

Tu m’enverras ces fleurs fanées pour me consoler

Et tu diras merci au gens de tahiti  

 

Où sont les étangs bleus

Les douces colines

Les palmiers fleuris

Les palétuviers

Où sont les chants joyeux

Les danses câlines

Et le chaud soleil de mon pays

LE BOSTON DES AMOUREUX  

 

Il se dans’ avec les yeux

Le boston des amoureux

Il vous tend les bras vous parle d’amour

Doucement à mots de velours

 

  Il est né dans un grand bal aux amériques

Dessous l’archet d’un merveilleux joueur de violon

Il a traversé mers et océans

Pour fair’ danser les amants

LE BRISE-PIEDS

 

  Il est revenu à la mode

Venez le danser avec nous

Mais il n’y a pas de méthode

Ca ira bien du premier coup

 

  Entrez dans la danse quand vous le voulez

Alors laissez-vous guider par la musique

Et pour la cadence rien de compliqué

En suivant le rythme c’est automatiqu’

 

  Au bon vieux temps de nos grands-mères

On le demandait très souvent

Avec la fill’ de la meunière

C’était les succès du moment

 

  Pour vous amuser en famille

Je vous conseille vivement

Après l’madison la chenille

Le bris’-pieds allez-y gaiement

LE CHANTEUR MALHEUREUX

 

Et je me demande si tu exist's encor'

Et je me demande si ton coeur est au nord

Si tu fais l'amour le soir quand tu t'endors

Et tout's ces choses

Mais pour moi rien n'a changé je t'ai gardée

Et je me demande qui touche tes cheveux

Et je me demande si tu es près d'un feu

Si tu lui as dis les mots que tu m'as dis

Et tout's ces choses

Mais pendant que j'y pense toi tu m'oublies

 

Comm' un chanteur malheureux

Que l'on écoute plus

Comm' un chanteur malheureux

Que les gens n'aiment plus

Même si tu n'es plus là

Je chant' encor' pour toi

Et je me demande si tu m'entendras

 

Et je me demande si l'on se reverra

Et je me demande si tu te souviendras

Si nous deviendrons simplement des amis

Et tout's ces choses

Mais tu as dû oublier qu'on s'est aimés

 

REFRAIN (X2)

LE CHOUCHOU DE MON COEUR

 

  Tu es le chouchou le chouchou de mes rêves

Tu es le chouchou le chouchou de mon coeur (X2)   

 

Tu n’es pas un play-boy ni un tarzan

Tu n’as rien d’un delon d’un belmondo ou d’halliday

Mais si je t’ai choisi évidemment

C’est parc’ que tu me plais tel que tu es

 

  Tu n’es pas c’ qu’on appell’ un courageux

Tu te lèv’s à midi et tu es toujours fatigué

Tu rest’s à la maison chaqu’ fois qu’il pleut

Et quand il fait soleil tu vas te promener

LE DANSEUR DE CHARLESTON  

 

Un gentleman un peu noir

A une poul’ dans un bar

Offrait champagn’ et caviar

Et entrouvait sa mémoir’

Ce gentleman dans son frac

Disait poupée si je claqu’

Je veux qu’ce soit dans un lac

Un lac de cognac

 

  Ecoute-moi bien j’avais trent’ ans

Ecoute-moi bien j’étais tentant

Je n’avais pas encor’ de dents en or

Les femm’s se battaient pour m’approcher

Regarde-moi bien qu’est-c’que t’en pens’s

Regarde-moi bien tu m’trouv’s l’air ranc’

Mais fallait fallait m’voir danser le charleston

Quand j’avais trent’ ans à cann’s au carlton

LE DENICHEUR

 

  On l’appelait le dénicheur

Il était rusé comm’ un’ fouin’

C’était un gars qu’avait du coeur

Et qui dénichait les combines

Il vivait comm’ un grand seigneur

Et quand on rencontrait sa dame

On répétait sur tout’s les gammes

Voilà la femm’ à dénicheur

LE KOUDOUROU

 

Un deux trois allez réveill'-toi

Quartr' cinq six et mets toi en lign'

Sept huit neuf on va fair' la teuf

Dix onz' douz' allez on se boug'

 

Venez danser le koudourou (X4)

 

De gauch' à droit' d'avant en arrièr'

Il faut toujours tenir la cadenc'

On vir' à gauch' et on vir' à droit'

Fait's attention gardez vos distanc's

 

Allez allez allez venez vous verrez

Que c'est vraiment pas compliqué à danser

Il suffit surtout de rester alignés

Pour éviter de se marcher sur les pieds

 

La la la la...

LE MARIACHI DE MEXICO

 

[Le mariachi

Le mariachi de mexico

C'est bien lui le plus beau

C'est bien lui le plus chaud

Il nous vient de mexico] (X2)

LE PETIT BONHOMME EN MOUSSE  

 

Le petit bonhomm’ en mousse

Qui s’élance et rate le plongeoir

C’est comme la chanson douce

Que chantait ta maman le soir

La petite petite marionnette

Qui s’étal’ et qui s’entête

C’est l’enfance qui revient

Le soir où tu as du chagrin  

 

Quand ta vie se traîne quand t’as de la peine

Quand personne t’aime que t’as des problèmes

Quand la vie est dure plus d’un’ aventure

Rien que des blessures vilaine figure

 

  Ne pleure pas ne t’en fais pas

Regarde-moi et n’oublie pas

 

  REFRAIN

  La la la la la la la…

LE PLUS BEAU TANGO DU MONDE

 

Près de la grève souvenez-vous

Des voix de rêve chantaient pour nous

Minute brève du cher passé

Pas encor' effacé

 

Le plus beau de tous les tangos du monde

C'est celui que j'ai dansé dans vos bras

J'ai connu d'autres tangos à la ronde

Mais mon coeur n'oubliera pas celui-là

Son souvenir me poursuit jour et nuit

Et partout je ne pense qu'à lui

Car il m'a fait connaître l'amour pour toujours

Le plus beau de tous les tangos du monde

C'est celui que j'ai dansé dans vos bras

LE P’TIT BAL DU SAMEDI SOIR

 

  Dans le vieux faubourg tout chargé d’amour près du pont de la villette

Un soir je flânais un refrain traînait un air de valse musette

Comm’ un vieux copain me prenant la main il m’a dit viens

Pourquoi le cacher ma foi j’ai marché et j’ai trouvé

 

  Le p’tit bal du sam’di soir

Ou le coeur plein d’espoir

Dansent les midinettes

Pas de frais pour la toilette pour ça vous avez l’bonsoir

Mais du bonheur dans les yeux

De tous les amoureux

Ca m’a touché c’est bête

Je suis entré dans la fête l’air dign’ et le coeur joyeux

D’ailleurs il ne manquait rien

Y’avait tout c’qu’il convient

Des moul’s et du vin rouge

Au troisièm’ flacon ça bouge au quatrièm’ ça va bien

Alors il vaut mieux s’asseoir

Le patron vient nous voir Il vous dit c’est la mienne

Et c’est comm’ ça tout’s les s’maines au p’tit bal du sam’di soir

LE P’TIT CHAPEAU TYROLIEN

 

  Je m’souviens qu’étant enfant

Un beau matin mes parents

M’apprir’nt en croyant me plair’

Nous allons pour te distrair’ t’offrir un petit frèr’

J’leur répondit oui mais  

 

Moi j’aim’rais mieux un p’tit chapeau tyrolien

Pour fair’ moi itou hi la la itou

Moi j’aim’rais mieux un p’tit chapeau tyrolien

Pour chanter ce p’tit refrain

La la la la…  

 

Quand je devint militair’

J’ai trouvé la vie amèr’

Mais un jour mon général

Me dit bougre d’animal t’es nommé caporal

J’répondis vous êt’s sûr

LE P’TIT PONT

 

  Quatre pas en avant quatre pas en arrièr’

Quatre pas en avant quatre pas en arrière

Et sous le pont et sous le pont

Et sous le pont et sous le pont  

 

Et la main droit’ tournez tournez

Et la main gauch’ tournez tournez

Et la main droit’ tournez tournez

Et la main gauch’ recommencez

 

  (et pour finir) :

Et la main gauch’ c’est terminé

LE REGGAE MUSETTE

 

  Le reggae musett’ le reggae musett’ c’est vraiment très chouett’

Il faut s’amuser et surtout danser c’est pas compliqué

Le reggae musett’ le reggae musett’ bougez les gambett’s

Sous les cocotiers il nous fait rêver allez-y chantez

 

Ohé oh ohé oh fait le reggae

Iyé oh iyé oh et répétez

Ohé oh ohé oh c’est ça chantez

Iyé oh iyé oh les bras levés  

 

Le reggae musett’ le reggae musett’ on chant’ à tue-têt’

Un peu de folie et plus de soucis avec de l’envie

Le reggae musett’ le reggae musett’ c’est pour fair’ la fêt’

On va écouter puis bien répéter allez-y chantez

 

Ohé oh ohé oh il faut danser

Iyé oh iyé oh bien aligné

Ohé oh ohé pas décalé

Iyé oh iyé oh faut s’éclater

LE ROI D’L’ARENE

 

  De granada à bilbao y’en a trop y’en a trop

Des toreros y’en a trop y’en a trop

Et ils n’ont plus d’boulot

Car des toros noirs et trapus y’en a plus y’en a plus

Mêm’ des tordus y’en a plus y’en a plus

A forc’ de taper d’ssus

Quel problè-ème pour un gars du métier

Faut quand mê-ême fair’ semblant d’travailler  

 

Le roi d’l’arène dans son habit de lumière

Pouss’ la rengaine il n’a plus rien d’autr’ à faire

Mais pour les femmes c’est l’toréador de charme

Y’en a qui s’pâment et d’autres qui s’enflamment

Ca fait souvent des drames

Le roi d’l’arène quand il s’en donn’ la peine

C’est pir’ que la vraie corrida

LES FIANCES D’AUVERGNE

 

  J’ai quitté mon cher pays

Mais j’ai laissé mon coeur

Dans mon auvergne jolie

Parmi les bois les monts les vallées et les fleurs

Car je pense chaque jour

A celle qui m’attend

Ell’ me garde son amour

Et nous nous marierons dès le prochain printemps  

 

Mais tous les fiancés d’auvergne

Ne vivent pas simplement d’espoir

Pour prendr’ aussi ma part de peine

Je suis parti au hasard

Réussir sa vie n’est pas facile

Il y faut du courag’ et de la volonté

Si je fais ma place dans la grande ville

C’est pour gagner le droit de bâtir’ un foyer

LES GRILLONS

 

Qui c'est qui fait crou-crou c'est le croucrou

Qui c'est qui fait miaou c'est le matou

Qui c'est qui fil' des gnons c'est le maton

Qui c'est qui fait pleurer c'est les oignons

Qui c'est qui sait quoi fair' c'est le coiffeur

Qui c'est qui fait glou-glou c'est le chômeur

Qui c'est qui fait masseur c'est mon tonton

Mais qui qui fait cri-cri c'est le gri-gri c'est le grillon

 

Ah mais non ah mais non

C'est pas les grillons

C'est pas les grillons

Ah mais non mais non

Ceux qui font les cri-cri

Les critiqu's vrai de vrai

C'est bien les fran-fran

C'est bien les français

 

Qui c'est qui fait aïe aïe c'est le cobay'

Qui c'est qui fait bye bye c'est le travail

Qui c'est qui fait cro-ond' c'est la fourmi

Qui c'est qui fait cui-cui c'est jean-marie

Qui c'est qui fait tam-tam c'est mamadou

Qui c'est qui fait ram'dam c'est papazou

Qui c'est qui fait couscous c'est ben mouton

Mais qui qui fait cri-cri c'est le gri-gri c'est le grillon

 

REFRAIN

 

Qui c'est qui fait cot-cot le coquetier

Qui c'est qui fait doudou le doudouyer

Qui c'est qui fait qu'papa il est fada

C'est le soleil et la vodka

Qui c'est qui fil' la pêche c'est le pêché

Dieu à droit' ou à gauch' est dépassé

C'est vraiment entre nous qu'ça doit s'passer

Sinon ils nous bouff'ront comm' se font bouffer les grillons

 

REFRAIN

 

Ah mais non ah mais non

C'est pas les grillons

C'est pas les grillons

Ah mais non mais non

Ceux qui ont la patat'

Et le roug' vrai de vrai

C'est bien les fran-fran

C'est bien les français

LES MOULES MARINIERES

 

 Quand j’ai épousé véroniqu’ un matin sur les coups d’onz’ heur’s

Je n’entendais pas des cantiques mon estomac criait malheur

Plus tard les conviv’s attablés attendant un repas de choix

Vir’nt le loufiat se présenter un bac à moul’s entre les doigts  

 

Moi j’aim’ les moules marinières

Comme les faisait ma grand-mère

J’en mang’rai du soir au matin

Et mêm’ la nuit sur l’traversin (X2)

 

  Quand Véroniqu’ me demanda de passer notre lun’ de miel

Un peu sur la costa brava et puis chez sa mèr’ à saint mièle

Prétextant un’ maladie d’foie due aux olives ibériques

J’ai voulu fair’ mon chemin d’croix du côté d’la côt’ atlantique  

 

Sitôt arrivé sur la plage sous le chaud soleil du mois d’août

Les baigneus’s passaient au cirage s’faisaient rôtir la peau du cou

Véroniqu’ ma douce colombe se sentant l’âm’ à la cuisson

Se fît rôtir la mappemonde moi je m’enfui à l’invention  

 

Depuis que véroniqu’ et moi pour le meilleur et pour le pire

Sommes unis comme les doigts d’une main trempée dans la cire

Chaque dimanch’ après la messe ell’ me prépar’ avec amour

Ces moules dont je fais promesse d’aimer jusqu’au dernier des jours

LES RENDEZ-VOUS DU THE DANSANT  

 

Les rendez-vous du thé dansant

Font danser des millions de gens

Sur des airs de chansons des airs d’accordéon

Sur des parquets cirés sur la boul’ au plafond

Les rendez-vous du thé dansant

Nous font passer de bons moments

Toujours plus pétillants que le champagne

On les aimera très longtemps

LES SARDINES

 

  Pour fair’ une chanson facile facile

Faut dabord des paroles débiles débiles

Un’ petit’ mélodie qui te prend bien la tête

Et un’ chorégraphie pour bien faire la fête

Dans celle-là on se rassembl’ à cinq à six ou sept

Et on se colle tous ensembl’ en chantant à tue têt’  

 

Ah qu’est-c’ qu’on est sérré au fond de cette boîte

Chantent les sardines chantent les sardines

Ah qu’est-c’ qu’on est sérré au fond de cette boîte

Chantent les sardin’s entre l’huil’ et les aromat’s  

 

Bien sûr que c’est vraiment facile facile

C’est mêm’ complètement débile débile

C’est pas fait pour penser c’est fait pour fair’ la fête

C’est fait pour se toucher se frotter les arêtes

Alors on se rassembl’ à cinq à six ou sept

Et puis on saut’ ensembl’ en chantant à tue têt’  

 

Et puis pour respirer un p’tit peu on s’écart’ en se tenant la main

Et puis pour êtr’ encor’ plus heureux on fait là là là en chantant mon refrain

Là – là – là – là  

 

Là là là là là là …

 

  (Et maintenant on se rapproch’ à nouveau en se serrant ! on se sert très très près !

et en sautant tous ensembl’ on va chanter la chanson des sardin’s ! et allez !)

LES VIEUX MARIES

 

On vient de marier le dernier

Tous nos enfants sont désormais heureux sans nous

Ce soir il me vient un' idée

Si l'on pensait un peu à nous

Un peu à nous

On s'est toujours beaucoup aimés

Mais sans un jour pour vraiment s'occuper de nous

Alors il me vient un' idée

Si l'on partait comm' deux vieux fous

Comm' deux vieux fous

 

On habiterait à l'hôtel

On prendrait le café au lit

On choisirait un p'tit hôtel

Dans un joli coin du midi

Ce soir il me vient des idées

Ce soir il me vient des idées

 

On a toujours bien travaillé

On a souvent eu peur de n'pas y arriver

Maintenant qu'on est tous les deux

Si l'on pensait à êtr' heureux

A êtr' heureux

Tu m'as donné de beaux enfants

Tu as le droit de te reposer maintenant

Alors il me vient un' idée

Comm' eux j'aimerais voyager

(hum) voyager

 

Mais on irait beaucoup moins loin

On n'partirait que quelques jours

Et si tu me tiens bien la main

Je te reparlerai d'amour

Ce soir il me vient des idées

Ce soir il me vient des idées

 

Nous revivrons nos jours heureux

Et jusqu'au bout moi je ne verrai plus que toi

Le temps qui nous a rendus vieux

N'a pas changé mon coeur pour ça

Mon coeur pour ça

LE TANGO CORSE

 

Au bal du petit ajaccio

On ne danse pas le mambo

Ni le bee-bop ni la biguin'

Mais un vrai tango d'origin'

 

Le tango corse c'est un tango conditionné

Le tango corse c'est de la siest' organisée

On se déplace pour être sur qu'on ne dort pas

On se prélasse le tango corse c'est comm' ça

 

Quand dominiqu' est fatigué

De voir les autres travailler

Il s'accord' un peu de repos

Juste le temps d'un p'tit tango

 

Le tango corse c'est un tango conditionné

Le tango corse c'est l'avant goût de l'oreiller

Le dominique se croit déjà en pyjama

C'est magnifique le tango corse c'est comm' ça

 

Un jour des musiciens du nord

On joué trop vit' et trop fort

Un vrai tango de salarié

On les a jamais retrouvés

 

Le tango corse c'est un tango sélectionné

Le tango corse pour les courageux fatigués

Chacun s'étire en mêm' temps que l'accordéon

Et l'on soupire le tango corse que c'est bon

Quand a bout de d'forces

On va s'étendr' une heur' ou deux

Le tango corse c'est encore là qu'on l'dans' le mieux

LE TANGO NOUS INVITE

 

Un peu de musique un mot gentil

Ce n'est presque rien mais ça suffit

On imagin' alors qu'on a trouvé sa chance

Oui mais il se peut que l'illusion

Ne dure pas plus qu'une chanson

Puisque cell' ci commence

Je veux vous dir' encor'

 

Le tango nous invite

Venez venez danser

Un sourire bien vite

Et vous accepterez

Pour que le rythme doucement vienne guider vos pas

Permettez-moi bien simplement de vous ouvrir mes bras

Si nos coeurs en profitent

Pour se griser soudain

Si l'espoir nous visite

Au gré de ce refrain

Un seul baiser nous offrira tout' un' éternité

Le tango nous invite

Venez venez rêver

L’ETOILE DES TROUBADOURS  

 

Si tu pass’s par la corrèze

Prends le chemin du bonheur

Tu longeras les bruyères

Tu sentiras en ton coeur

Que la natur’ y est belle

Car ell’ a donné le jour

A un’ étoile célèbre

L’étoile du troubadour  

 

Dans un petit coin de bruyère

Un’ étoil’ est née pour toujours

C’est l’étoile des monédières

C’est l’étoile des troubadours

Cett’ étoil’ brillera sur terre

Tant qu’il y aura des jours

Un’ étoil’ dans la bruyère

C’est l’étoile des troubadours

LIMELIGHT  

 

Ecoutez cet air c’est l’histoire banale

De ce ver de terre amoureux d’un’ étoile

Histoire d’enfant qui souvent fait pleurer les grands

 

 Deux petits chaussons de satin blanc

Sur le coeur d’un clown dansaient gaiement

Il tournaient tournaient tournaient tournaient

Tournaient toujours

Plus ils tournaient plus il souffrait du mal d’amour

Deux petits chaussons et par dessus

Les plus jolis yeux que l’on ait vu

Sous de longs cheveux légers légers

Et qu’il était bien obligé d’aimer

L’INCENDIE A RIO

 

  En pleine nuit une sirène

Appell’ au feu tous les pompiers

Et tout rio qui se réveille

Voit brûler l’usin’ de café

Il n’y a pas de temps à perdre

Sinon tout l’quartier va brûler

Oui mais voilà pendant c’temps là à la casern’

On entend les pompiers crier  

 

Qu’est-c’ qu’on a fait des tuyaux

Des lanc’s et d’la grand’ échelle

Qu’est-c’ qu’on a fait des tuyaux

Pas d’paniqu’ il nous les faut

MADEMOISELLE DE PARIS

 

  On l’appell’ mad’moisell’ de paris

Et sa vie c’est un p’tit peu la nôtre

Son royaum’ c’est la rue d’rivoli

Son destin c’est d’habiller les autres

On dit qu’ell’ est petite main

Et s’il est vrai qu’ell’ n’est pas grande

Que de bouquets et de guirlandes

A-t-ell’ semés sur nos chemins  

 

Ell’ chant’ un air de son faubourg

Ell’ rêv’ à des serments d’amour

Ell’ pleur’ et plus souvent qu’à son tour

Mad’moisell’ de paris

Ell’ donn’ tout le talent qu’ell’ a

Pour fair’ un bal à l’opéra

Et fil’ à la porte des lilas

Mad’moisell’ de paris Il fait beau et là-haut

Ell’ va coudr’ un coeur à son manteau

MAMBO BATEAU  

 

Mambo mambo bateau oh qu’il est beau

Mambo mambo bateau c’est le plus beau

Mambo mambo bateau j’en suis dingo

Tu es le plus chaud des mambos  

 

Si tu mets le turbo (mambo bateau)

Tu verras subito (mambo bateau)

Sa bouch’ en coqu’licot (mambo bateau)

T’as qu’a demander un petit béco

Fais pas le gigolo  (mambo bateau)

Le coup du sombréro (mambo bateau)

Mais l’ambianc’ à zéro (mambo bateau)

Tu seras illico sans tourtereaux  

 

Ne viens pas en vélo (mambo bateau)

Pour voguer sur les flots (mambo bateau)

Vas-y modérato (mambo bateau)

Ne te fais pas passer pour un matcho

Tu mets le vibrato (mambo bateau)

Tir’ lui un coup d’chapeau (mambo bateau)

Ce sera du gâteau (mambo bateau)

C’est dans la poch’ servi sur un plateau

MAMBO LOTO  

 

Je n’avais jamais de chanc’ à tout les jeux de hasard

Et puis hier sans méfianc’ j’ai fais trois grill’s dans un bar

J’ai joué ma taill’ ma pointur’ et l’numéro d’ma voitur’  

 

J’ai gagné au loto à moi les petits milliards

J’ai les six numéros et l’complémentair’ c’est rar’

J’ai gagné au loto mais je ne sais pas quoi fair’

J’vais m’ach’ter un bateau et un château pour ma mèr’

 

  Un million à ma voisin’ et cinq à la S.P.A.

Après aux îl’s grenadin’s j’achèt’rai un’ femm’ de choix

Ell’ me fera la bonn’ cuisin’ et des trucs je vous dis pas  

 

J’ai gagné au loto à moi les petits milliards

J’ai les six numéros et l’complémentair’ c’est rar’

J’ai gagné au loto tenez touchez mon billet

J’ai déjà ma photo sur les journaux les télés

J’ai gagné au loto à moi les petits milliards

J’vai m’payer un mac’do avec du champagn’ ce soir

J’ai gagné au loto j’vous invit’ dans mon p’tit bar

Pour boir’ à mes idiots l’enfant chéri du hasard

MA MERE CHANTAIT TOUJOURS

 

Ma mèr' chantait toujours la la la

Une chanson d'amour que je te chant' à mon tour

Ma fill' tu grandiras et puis tu t'en iras

Et un beau jour tu te souviendras à ton tour de cette chanson-là

 

Il était un matelot qui pour gagner le coeur des filles

Leur promettait des jours plus beaux sous le ciel des antilles

Très vit' elles lui rendaient les armes mais quand il repartait sur l'eau

Leurs larmes allaient grossir les flots

 

REFRAIN

 

Mais un jour le matelot fut tué d'un coup de couteau

Ensuit' j'ai oublié les mots mais la fin je m'en souviens

Tous les homm's sont des matelots du moment qu'ils sont amoureux

Dans leurs yeux dansent des vagues bleues

 

Ma mère chantait toujours la la la

Une viell' chanson d'amour que je te chant' à mon tour

Ma fill' tu grandiras et puis tu t'en iras

Mais un beau jour tu la chanteras à ton tour en souvenir de moi

MENILMONTANT

 

  Ménilmontant mais oui madame

C’est là que j’ai laissé mon coeur

C’est là que j’viens retrouver mon âme

Toute ma flamme tout mon bonheur

Quand je revois ma p’tit’ église

Où les mariages allaient gaiement

Quand je revois ma vieill’ maison grise

Où mêm’ la brise parle d’antan  

 

Ell’s me racontent comm’ autrefois

De jolis contes beaux jours passés je vous revois

 

  Un rendez-vous une musique

Des yeux rêveurs tout un roman

Tout un roman d’amour poétique

Et pathétique ménilmontant

MON AMANT DE SAINT-JEAN  

 

Je ne sais pourquoi ell’ allait danser

A saint-jean au musette

Mais quand ce gars lui a pris un baiser

Ell’ frissonnait était chipée

Comment ne pas perdre la tête

Serrée par ses bras audacieux

Car l’on croit toujours aux doux mots d’amour

Quand ils sont dit avec les yeux  

 

Ell’ qui l’aimait tant

Ell’ le trouvait le plus beau de saint-jean

Ell’ restait grisée sans volonté sous ses baisers

MON AVEYRON

 

  J’ai vu bondir les chut’s du niagara

Et j’ai eu des plaisirs de roi

J’ai admiré les merveilles du mond’

Mais la vie vagabond’ assez

Il est un coin ou mon coeur me rappell’

Beau comm’ un’ aquarell’ jardin

Un coin de franc’ ou l’on aim’ ou l’on dans’

Y vivr’ c’est je le pens’ un’ chanc’  

 

Mon aveyron je veux revoir ma terre

Ses grands espac’s ses cours d’eau ses lumières

Comm’ un fleuron dans sa vill’ flamboyant’

Le clocher de rodez nous enchante

 

  Mon aveyron je veux revoir ma terre

De millau à rodez les bell’s aveyronnaises

Et surtout cell’ qui attend mon retour

Cell’ que j’aim’ un peu plus chaque jour

MON COEUR BALANCE

 

  Ell’s viv’t dans la même maison elles port’nt aussi le même nom

Mais ell’s ne sont pas soeurs jumelles

Ell’s sont de la même famill’ mais entre la mèr’ et la fill’

C’est à qui sera la plus belle

Comm’ ell’s m’invit’nt souvent chez ell’s je ne sais jamais pour laquell’

Je cours si vit’ au rendez-vous

La fille vient d’avoir vingt ans sa mèr’ le doubl’ exactement

C’est presque rien mais c’est beaucoup

Les deux me font des confidenc’s se confient en tout’ innocenc’

Et moi je garde le silence

Ell’s me racont’nt leurs expérienc’s leurs aventur’s sans conséquenc’s

Moi je n’en souffr’ plus qu’ell’s ne pensent

Entre les deux mon coeur balance

 

  Quand on les voit sur les photos ell’s sont comme deux gouttes d’eau

Même sourir’ même silhouette

Ell’s ont plus qu’un air de famill’ qui est la mèr’ qui est la fill’

Ell’s aim’nt poser la devinette

Elles soignent leurs ressemblanc’s et c’est just’ à quelques nuanc’s

Que l’on peut voir leur différence

Pour ne pas rompre la magie je ne dis rien je fais comm’ çi

Je dois feindre l’indifférence

On dirait qu’elles en font un jeu qu’elles doiv’nt lire dans mes yeux

Que je suis pris entre deux charmes

Nous jou’ons ensemble avec le feu un jeu qui devient dangereux

Un jeu pour moi perdu d’avance

Entre les deux mon coeur balance

MONSIEUR CANNIBALE

 

  En le voyant sortir de son camion

Chasser les papillons d’afrique

Les cannibal’s en le traitant d’espion

L’arrêtèr’nt sans façon de suite

Il essaya de leur parler anglais

Espagnol portugais chinois

Mais en voyant leurs mâchoir’s qui s’ouvraient

Il se mit à hurler d’effroi  

 

Oh monsieur cannibale

Je n’veux pas mourir

Monsieur cannibale

Laissez-moi partir

MONTAGNES DU BUGEY

 

Ils coulent les beaux nuages

Dans la vallée bleue du cielI

ls tremblent les verts feuillages

A la voix du vent cruel

Les champs la forêt plus noire

Les sapins à l'air vainqueur

C'est là ma fierté ma gloire

C'est ici que vit mon coeur

 

Jolies montagnes

De mon bugey

Dans ces campagnes

Toujours je vivrai

L'ennui me gagne

Quand je m'en vais

Loin des montagnes

Du joli bugey

 

Les prés sont pleins de jonquilles

Quand revient le mois de mai

Le long des ruisseaux qui brillent

Que de bouquets d'or l'on fait

Puis s'ouvrent les blancs narcisses

C'est bientôt le temps d'aimer

Aux lèvres déjà fleurissent

Les serments les doux baisers

 

REFRAIN

 

Entendez dans l'air qui vibre

Le chant clair qui vient d'en haut

C'est au pays pur et libre

Les clochettes des troupeaux

Et sous le rocher des aigles

J'écoute le bruit du vent

Il vient caresser les seigles

Et chant' avec moi souvent

 

REFRAIN

MUSETT’ COLLECTION

 

On a tous un air dans la tête oh mélodie un peu musette

On a tous un p’tit bal perdu des souvenirs qui dansent dessus

C’était fou comm’ on s’aimait on riait on s’embrassait

On dansait et on chantait quand l’accordéon jouait

 

Ah le petit vin blanc qu’on boit sous les tonnelles

Quand les filles sont belles du côté de nogent

Et puis de temps en temps un air de vieille romance

Semble donner la cadence pour fauter pour fauter

Dans les bois dans les prés du côté du côté de nogent

Moi qui l’aimait tant je le trouvai le plus beau de saint-jean

Je restai grisé sans volonté sous ses baisers

Etoile des neiges mon coeur amoureux

S’est pris’ au piège de tes grands yeux

Je te donn’ en gage cette croix d’argent

Et de t’aimer toute la vie j’en fais serment

On l’appelait le dénicheur il était rusé comm’ une fouine

C’était un gars qu’y’avait du coeur et qui dénichait les combines

Il vivait comm’ un grand seigneur et quand on rencontrait sa dame

On répétais sur tout’ les ga-a-ammes voilà la femm’ à dénicheur

 

On a tous un premier baisé trois petit’s not’s en plein été

Mêm’ nostalgie mélancolie d’un’ valse bleue au fond de nos yeux

C’était fou comm’ on s’aimait on riait on s’embrassait

On dansait et on chantait quand l’accordéon jouait

 

Méditerranée aux îles d’or ensoleillées aux rivages sans nuages au ciel enchanté

Méditerranée c’est une fée qui t’a donné ton décor et ta beauté méditerranée

Moi j’aim’ les moules marinières comme les faisait ma grand-mère

J’en mang’rai du soir au matin et mêm’ la nuit sur l’traversin

Moi j’aim’ les moules marinières comme les faisait ma grand-mère

J’en mang’rai du soir au matin et mêm’ la nuit sur l’traversin

Riquita jolie fleur de java vient danser vient donner des baisers

Tes grands yeux langoureux ensorcellent ton doux chant émouvant nous appelle

Riquita joli rêve d’amour on voudrait te garder pour toujours

J’aime tes dans’s et ta musique et viva espana tes bell’s histoires romantiques e viva espana

Sur tes rivages sans pareil e viva espana donne-moi un coin de soleil espana por favor

 

On a tous un jour merveilleux en robe blanch’ un ciel radieux

Un’ p’tit’ églis’ ou la mairie pleine d’amis quand on a dis oui

C’était fou comm’ on s’aimait on riait on s’embrassait

On dansait et on chantait quand l’accordéon jouait

 

Le plus beau de tous les tangos de monde

C’est celui que j’ai dansé dans vos bras

J’ai connu d’autres tangos à la ronde

Mais mon coeur n’oubliera pas celui-là

Son souvenir me poursuit jour et nuit et partout je ne pense qu’à lui

Car il m’a fait connaitre l’amour pour toujours

Le plus beau de tous les tangos du monde

C’est celui que j’ai dansé dans vos bras

Sur un air d’accordéon dans toutes les régions

Toujours la même chanson pour les fill’s les garçons

Dans tous les yeux on peut lire tout ce qui pourrait se dire

Les coeurs batt’nt à l’unisson sur un air d’accordéon

C’est la java bleue la java la plus belle

Celle qui ensorcelle et que l’on danse les yeux dans les yeux

Au rythme joyeux quand les corps se confondent

Comm’ ell’ au mond’ il n’y en a pas deux c’est la java bleue

Laiss’-moi t’aimer une dernière fois

Vient comm’ avant te blottir dans mes bras

Oublie ta peine souris quand même

Pourquoi pleurer rien ne peux plus changer

Laiss’-moi t’aimer une dernière fois

Laiss’-moi encor’ te prendre dans mes bras

Ne soit pas triste l’amour existe

Un jour peut-être nos deux coeurs seront vainqueurs

 

On a tous un chagrin d’amour de beaux nuag’s sur les beaux jours

On se quittait un blues épais comm’ le brouillard un soir de cafard

C’était fou comm’ on s’aimait on riait on s’embrassait

On dansait et on chantait

Quand l’accordéon jouait (X3)

NO PROBLEMO  

 

Dans un’ drôl’ de soirée endiablée un jeun’ homm’ semble bien s’amuser

Il riait il dansait au son d’un orchestr’ antillais

Tout’s les fill’s du quartier aucun’ d’ell’ ne pouvait résister

A son charm’ sa beauté mais lui soudain s’est approché

De cette fill’ semblant toute tranquille mais dans le noir était là qui pleurait

 

  No problemo (no problemo) sèche tes larm’s et vient au près de moi

No problemo (no problemo) tu verras que le temps effacera

No problemo (no problemo) n’écoute pas les gens autour de toi

No problemo (no problemo) prends la vie ne stresse pas trop  

 

Après s’êtr’ installé approché sur de lui il se consolait

Cell’ qui était effondrée est redevenue très très gaie

Se serrant de très près leurs lèvr’s se sont soudain rencontrées

C’est l’amour qui passait dans ce petit bal de quartier

A tahiti ils se sont mariés sous le soleil vahinés cocotiers

ON A ROUVERT LES GUINGUETTES

 

  On a rouvert les guinguett’s

Et la valse musett’ a reprit des couleurs

On a rouvert les guinguett’s

Et l’amour fait la quêt’ aux promesses du coeur

Quand ils se disent je t’aime

Les amoureux sont les mêmes

Sans se poser de questions

Ils vivent leur passion au son d’l’accordéon

ON N'A PAS TOUS LES JOURS 20 ANS

 

L'atelier d'coutur' est en fête

On oublie l'ouvrag' un instant

Car c'est aujourd'hui qu'marinette

Vient juste d'avoir ses vingt ans

Trottins petit's mains et premières

Ont tout's apporté des gâteaux

Et marinett' offrant l'porto

Dis joyeus' en levant son verre

 

On n'a pas tous les jours vingt ans

Ca nous arriv' un' fois seul'ment

Ce jours-là pass' hélas trop vite

C'est pourquoi faut qu'on en profite

Si l'patron nous fait les gros yeux

On dira faut bien rir' un peu

Tant pis si vous n'êt's pas content

On n'a pas tous les jours vingt ans

 

On n'a pas tous les jours vingt ans

Ca nous arriv' un' fois seul'ment

C'est le jour le plus beau d'la vie

Alors on peu fair' des folies

L'occasion il faut la saisir

Payons-nous un p'tit peu d'plaisir

Nous n'en f'rons pas toujours autant

On n'a pas tous les jours vingt ans

ON SE RETROUVERA  

 

Un jour on se retrouvera

Car jamais notr’ histoir’ ne finira

Je suis à toi tu es à moi

Et plus jamais on ne se quittera

Quand tu voudras je serais là

Dans un mois dans dix ans quand viendra le temps

Rien ne pourra plus nous séparer

Ni la distanc’ ni les années

Je t’aimerais tout l’temps

 

  Tu as ta vie et j’ai la mienne

Et on fait croir’ que l’on est heureux

Mais quand les souvenirs reviennent

On est seuls malheureux

Il faut toujours qu’on se souvienne

Qu’on s’était jurés de vivr’ à deux

C’est écrit c’est notre destin

Toi et moi nous n’y pouvons rien

PADAM  

 

Cet air qui m’obsèd’ jour et nuit

Cet air n’est pas né d’aujourd’hui

Il vient d’aussi loin que je viens

Traîné par cent mill’ musiciens

Un jour cet air me rendra folle

Cent fois j’ai voulu dir’ pourquoi

Mais il m’a coupé la parole

Il parle toujours avant moi

Et sa voix couvre ma voix

 

  Padam padam padam

Il arriv’ en courant derrièr’ moi

Padam padam padam

Il me fait le coup du souviens-toi

Padam padam padam

C’est un air qui me montre du doigt

Et je traîn’ après moi comm’ un’ drôl’ d’erreur

Cet air qui sait tout par coeur

PARIS CANAILLE  

 

Paris marlou aux yeux de fille

Ton air filou tes vieill’s guenilles

Et tes gueulant’s accordéon

Ca fait pas d’rentes mais c’est si bon

Tes gigolos te déshabillent

Sous le métro de la bastille

Pour te saouler à tes jupons

Ca fait gueuler mais c’est si bon  

 

Brins des lilas fleurs de pantin

Ca fait des tas de p’tits tapins

Qui font merveill’ en tout’ saison

Ca fait d’l’oseill’ et c’est si bon

Dédé-la-croix bébert d’anvers

Ca fait des mois qu’ils sont au vert

Alors ces dam’s s’font un’ raison

A s’font bigam’s et c’est si bon

PARIS JE T’AIME D’AMOUR  

 

Paris je t’aime je t’aime je t’aime

Avec ivresse comm’ une maîtresse

Tu m’oubieras bien vit’ et pourtant

Mon coeur est tout chaviré en te quittant

Je peux te dire qu’avec ton sourire

Tu m’a pris l’âme ainsi qu’une femme

Tout en moi est à toi pour toujours

Paris je t’aim’ oui d’amour

PEPITO

 

Pepito mi corazon

Pepito de mis amores

Canta me asi canta me asi

Con amor

Pepito eres mi vida

Mi carino muy querido

Canta comprendido

Nunca comprendido

Porque me intereso en ti

 

Quiere me quiere me

Besa me entre tus brazos

 

Pepito mi corazon

Dame mas de tu carino

Canta me asi canta me asi

Con amor

PIGALLE

 

  C’est un’ ru-e c’est un’ place

C’est même tout un quartier

On en parle on y passe

On y vient du mond’ entier

Perchée au flanc de paname

De loin elle vous sourit

Car elle reflète l’âme

La douceur et l’esprit de paris  

 

Un p’tit jet d’eau un’ station de métro

Entourée de bistrots pigalle

Grands magasins ateliers de rapins

Restaurants pour rupins pigalle

Là c’est l’chanteur des carr’fours

Qui fredonn’ les succès du jour

Ici l’athlèt’ en maillot

Qui soulèv’ les poids d’cents kilos

Hôtels meublés discrèt’ment éclairés

Où l’on n’fait que passer pigalle

Et vers minuit un refrain qui s’enfuit

D’une boîte de nuit pigalle

POUR DANSER LE CHACHA

 

Pour danser le chacha

Le chacha dé cuba

Il suffit de suivr' le tempo

Des bongos d'la cumba

Pour danser le chacha

Fait's comm' il vous plaira

Deux p'tits pas comm' çi

Trois comm' ça et voilà

 

En fifty-six

Fidèl' et guevara

Danser déjà sur d'autres pas

Leur musiqu' c'était pas du mambo

C'était pas du pérez prado

Quand ils chantaient

Oyé como va

Au casino de la playa

 

REFRAIN

 

Quand les sixties

Sont entrés dans la dans'

Ils venaient d'arriver en france

Au mexiqu' comm' en america

Partout on n'entendait que ça

Aznavour chantait esperanza

Et nous bien sûr on aimait ça

POUR UN FLIRT

 

La la la la la...

Pour un flirt avec toi

Je ferais n'importe quoi

Pour un flirt avec toi

Je serais prêt à tout

Pour un simple rendez-vous

Pour un flirt avec toi

 

Pour un petit tour

Un petit jour

Entre tes bras

Pour un petit tour

Au petit jour

Entre tes draps

La la la la la...

 

Je pourrais tout quitter

Quitt' à faire démodé

Pour un flirt avec toi

Je pourrais me damner

Pour un seul baisé volé

Pour un flirt avec toi

 

REFRAIN

 

Je ferais l'amoureux

Pour te caliner un peu

Pour un flirt avec toi

Je ferais des folies

Pour arriver dans ton lit

Pour un flirt avec toi

 

REFRAIN

POUR TOI MA BRUNE

 

Pour toi ma brune

J'irai décrocher la lune

Pour toi ma blonde

J'irai jusqu'au bout du monde

Pour vous les femmes

J'ai souvent versé des larmes

Voilà mon drame

J'ai besoin de votr' amour

 

Pour toi ma brune

Je dépens'rais ma fortune

Et pour lui plaire

Je ferai l'tour de la terr'

Pour vous les femmes

Mon coeur s'allum' et s'enflamme

Je le jur' et le proclame

Je vous aimerai toujours

QUAND JE VOIS TES YEUX

 

(Et) Quand je vois tes yeux je suis amoureux

Quand j'entends ta voix je suis fou de joie

Quand je vois tes yeux je suis amoureux

Quand j'entends ta voix je suis fou de toi

 

Mais tu as tant de charmes

Et c'est là mon drame

Car je suis sans arme

Lorsque tu es là

Je voudrais t'le dire

Je voudrais l'écrire

Mais je n'ose pas

Te parler de ça

 

REFRAIN

 

Tu fais des ravages

Je manqu' de courage

Pour te déclarer

Tout' la vérité

J'prépar' mes discou-ours

Pour te fair' la cour

Mais j'peux plus bouger

Quand tu es à mes côtés

 

REFRAIN

 

SOLO PIANO

 

Mais tu m'impressionnes

Souvent je frissonne

Quand me viens l'idée

De te rencontrer

Je n'ai pas confiance

Je manqu' d'assurance

Et je fais semblant

De jou'er les indifférents

 

REFRAIN

 

SOLO PERCUS

 

REFRAIN (X2)

QUAND ON EST EN ESPAGNE

 

Quand on est en espagne on danse la sardagne

Taronta le fanlando et puis le flamenco

Tarago en castille on danse la séville

Partout dans le pays c'est la fiesta toute la nuit

Il y'a de la musique des trompettes qui sonnent

Sous le ciel ibérique cadisqu' à turingone

On entend les guitares qui parl'nt au tambourin

Pendant que coul' à flot la bonn' humeur et le bon vin

QUAND TU REVIENDRAS

 

  Quand tu reviendras

J’aurai le coeur plein de chansons

J’ouvrirai les bras

Pour te serrer avec passion

Nous oublierons les jours sans fin de ton absence

Avec des nuits et des matins brûlants d’amour

Quand tu reviendras

Parmi mes rêves retrouvés

La joie renaîtra

Dans la maison ensoleillée

Nous goûterons au fil des jours le merveilleux retour

D’un bonheur immense quand tu reviendras  

 

On ne s’aperçoit pas des jours heureux quand ils sont là

Puisque l’amour n’attend plus rien

Mais lorsque le destin a dessiné nos mains

Ma vie s’est arrêtée soudain

RAMONA

 

Ramona j'ai fait un rêve merveilleux

Ramona nous étions partis tous les deux

Nous allions lentement loin de tous les regards jaloux

Et jamais deux amants n'avaient connu de soir plus doux

Ramona je pouvais alors me griser

De tes yeux de ton parfum de tes baisers

Et je donnerais tout pour revivre un jour

Ramona ce rêve d'amour

REGGAE NIGHT

 

Reggae night

We come together when the feeling's right

Reggae night

And we'll be jamming till the morning light

Hum hum oh oh

 

Oh oh oh

Reggae night

Oh oh oh

Keep on rockin' down

Oh oh oh

Reggae night

Oh oh oh

Reggae night

 

[Oh oh oh

Reggae night] (X4)

REVOILA LE CHA-CHA

 

  Il arriv’ en tenue de gala

Les pieds nus mains dans les poches

Tel qu’il est thé vert et téquila

Pour lui les filles s’approchent

Rien jamais ne le démodera

Il a eu vingt ans en france

C’était comm’ ça une danse qui vient

Qui va et qui revient  

 

Le revoilà le cha-cha-cha

On l’attendait le revoilà

Avec de l’or au bout des doigts et ses tumbas

Le revoilà le cha-cha-cha

Entre la techno la java

Ca march’ à chaque fois à paris à java

RIQUITA

 

  A java il était né un’ poupée

Une poupée si jolie qu’on eu dit

Un bijou ou un joujou qu’on ador’ et qui rend fou

Un étranger en passant la voyant

Lui dit viens donc à paris ma jolie

Les plaisirs et les désirs te feront rein’ ou démon  

 

Riquita jolie fleur de java

Viens danser viens donner des baisers

Tes grands yeux langoureux ensorcellent

Ton doux chant émouvant nous appelle

Riquita jolie rêve d’amour

On voudrait te garder pour toujours

 ROSALIE 

 

Rosalie rosalie pauvre de moi

Tous les jours tous les jours je pens' à toi

Ca vient d'où ma doudou ton grand dédain

Je suis seul au dodo j'ai du chagrin

Rosalie rosalie doudou dis donc

Tu me tues je suis fou je suis foutu

Je t'aurais ma doudou je me souviens

Qu'ell' dansait qu'ell' dansait qu'ell' dansait bien

Qu'ell' dansait qu'ell' dansait qu'ell' dansait bien

Qu'ell' chantait qu'ell' chantait qu'ell' chantait bien

Qu'ell' m'aimait qu'ell' m'aimait qu'ell' m'aimait bien

Qu'ell' mentait qu'ell' mentait qu'ell' mentait bien

 

Rosalie rosalie oh rosalie rosalie ah

 

Rosalie rosalie ma ros' à moi

C'est comm' un' maladie qui n'guérit pas

J'ai le pouls ma doudou qui bat trop fort

Donne-moi rendez-vous ou je suis mort

Rosalie rosalie dans quel état

Tu m'a mis cet été dans quel émoi

J'adorais ma doudou je me souviens

Qu'ell' dansait qu'ell' dansait qu'ell' dansait bien

Qu'ell' dansait qu'ell' dansait qu'ell' dansait bien

Qu'ell' chantait qu'ell' chantait qu'ell' chantait bien

Qu'ell' m'aimait qu'ell' m'aimait qu'ell' m'aimait bien

Qu'ell' mentait qu'ell' mentait qu'ell' mentait bien

 

[Rosalie rosalie oh rosalie rosalie ah] X3

 

Mais qu'est-c'que t'as doudou dis donc

Doudou amadoue toi donc

Dédé au dodo c'est bidon

Moi doudou j'ai tous les dons

 

[Rosalie rosalie oh rosalie rosalie ah] X4

ROSE MARIE POLKA

 

  La danse commence sur un air de polka

Musique magique du bon temps d’autrefois

Mais belle si belle qui donc paraît là-bas

Chacun s’est arrêté pour mieux la voir et l’admirer

Devinez devinez devinez qui vient d’entrer  

 

Oui c’est elle la plus belle de tout le canton

Rose-marie

La plus sage du village mais qui est-ce donc

Rose-marie

Faut voir comme tous les hommes répètent son nom

Rose-marie

Car elle est leur idé-idéal idé-idéal idé-idéal

Celle dont ils rêv’ront après le bal C’est rose-marie

ROSSIGNOL DE MES AMOURS

 

  Il était une fois une fille d’un roi

Au coeur plein de tristesse

Enfermée nuit et jour au sommet d’une tour

Elle pleurait toujours

Un jour prenant son vol un gentil rossignol

Vint dir’ à la princesse

Je t’apporte l’espoir et c’est pour le revoir

Qu’elle chantait le soir  

 

Rossignol rossignol de mes amours

Dès que minuit sonnera quand la lune brillera

Viens chanter sous ma fenêtre

Rossignol rossignol de mes amours

Quand ton chant s’élèvera mon chagrin s’envolera

Et l’amour viendra peut-être

Ce soir sous ma fenêtre

Revient gentil rossignol

SALADE DE FRUITS

 

  Ta mère t’a donné comme prénom

Salade de fruits ah quel joli nom

Au nom de tes ancêtres hawaïens

Il faut reconnaître que tu le portes bien  

 

Salade de fruits jolie jolie jolie

Tu plais à mon père tu plais à ma mère

Salade de fruits jolie jolie jolie

Un jour ou l’autr’ il faudra bien qu’on nous marie  

 

Pendus dans la paillot’ au bord de l’eau

Y’a des ananas y’a des noix d’cocos

J’en ai déjà goûté je n’en veux plus

Le fruit de ta bouche serait le bienvenu

SAMBA BRESILIENNE

 

  Plus enjôleur que l’odeur d’une fleur

Qui grise nos coeurs

Et plus ardent qu’un brasier dévorant

Qu’attise le vent

Sur une musique frénétique

Un rythme troublant mont’ et nous prend

 

  C’est la samba brésilienne

Qui permet aux parisiennes

Sans avoir l’air d’y toucher

Chaque nuit de goûter les petits à côté du péché

C’est la samba brésilienne

Née d’une chanson païenne

Qui sans le moindre faux pas

Dans les bras d’un beau gars vous invit’ aux ébats de là-bas

Dansez dansez dansez tous la samba

Dansez dansez mais n’exagérez pas

C’est la samba brésilienne

Qui permet aux parisiennes

Sans avoir l’air d’y toucher

Chaque nuit de goûter les petits à côté du péché

SCANDALE DANS LA FAMILLE

 

  A trinidad tout là-bas aux antill’s

A trinidad vivait une famill’

Y’avait la mama et le papa et le grand fils aîné

Qui a quarant’ ans n’était toujours pas marié

Un jour il trouva la fille qu’il voulait

Et dit à son pèr’ je voudrais l’épouser

Hélas mon garçon hélas tu n’peux pas

Car cett’ fill’ est ta soeur et ta mèr’ ne l’sait pas  

 

Oh papa quel malheur quel grand malheur pour moi

Oh papa quel scandal’ si maman savait ça  

 

Deux ans passèr’nt et le garçon un soir

Vint trouver son pèr’ et lui dit plein d’espoir

La maîtress’ d’école veut bien m’épouser

Mais le pauvre pèr’ prit un air accablé

Mon fils tu n’peux pas tu n’peux pas fair’ ça

Car cett’ fill’ est ta soeur et ta mèr’ ne l’sait pas

SCOUBIDOU

 

Scoubidou bidou ah (x3)

Scoubidou bidou

 

La rencontrant chez des amis

Je lui dis mademoiselle

Que faites-vous donc dans la vie

Eh bien répondit-ell'

 

Je vends des pommes des poires

Et des scoubidou bidou ah

Pommes (pommes)

Poires (poires)

Et des scoubidou bidou ah

Scoubidou bidou

 

On a dansé toute la nuit

Puis au jour on est partis

Chez moi discuter de l'amour

De l'amour et des fruits 

Comm' ell' se trouvait bien chez moi

Aussitôt elle s'installa

Et le soir en guis' de dîner

Ell' me faisait manger

 

Des pommes des poires

Et des scoubidou bidou ah

Pommes (pommes)

Poires (poires)

Et des scoubidou bidou ah

Scoubidou bidou

 

Ca n'pouvait pas durer longtemps

Car les fruits c'est comm' l'amour

Faut en user modérément

Sinon ça joue des tours

Quand je luis dit faut se quitter

Aussitôt elle s'écria

Mon pauvr' ami des typ's comm' toi

On en trouv' par milliers

 

REFRAIN

 

La leçon que j'en ai tirée

Est facil' à deviner

Célibatair' vaut mieux rester

Plutôt que de croquer

 

REFRAIN

SI TU M’ECRIVAIS  

 

Si tu m’écrivais

Je n’aurai plus tant de chagrin

Je verrais fleurir l’espoir sur mon chemin

Je retrouverais

Le goût de vivr’ et de chanter

La couleur du ciel pour moi aura changée  

 

Tu ne sais combien je t’aime

Tu es si loin si loin de moi  

 

Si tu m’écrivais

Pour quelques mots venant de toi

J’imaginerais que tu es là

SI TU VAS A RIO

 

  Si tu vas à rio n’oublie pas de monter là-haut

Dans un petit village caché sous les fleurs sauvages

Sur le versant d’un coteau

C’est à madureira tu verras les cariocas

Sortir des maisonnettes pour s’en aller à la fête

A la fête des sambas

 

  Et tu verras grimpant le long des collines

Des fill’s à la taille fine avancer à petits pas

Et les fanfares dans ce joyeux tinta marre

Emmener le flot bizarre des écoles de sambas  

 

Qui préparent le bal et s’en vont pour le carnaval

Répéter la cadence de la plus folle des danses

Celle de madureira

SOCA DANCE

 

Dance soca dance soca dance

Dance soca dance do the soca dance

SOLENZARA

 

  Sur la plag’ de solenzara

Nous nous sommes rencontrés

Un pêcheur et sa guitare

Chantaient dans la nuit d’été

Cette douce mélopée

Sur la plag’ de solenzara

Chaque soir on a dansé

Et le jour de ton départ

J’ai compris que je t’aimais

Et je ne t’ai plus quitté

SOMBREROS ET MANTILLES

 

Je revois les grands sombreros et les mantilles

J'entends les airs de fandangos et séguedilles

Que chantent les senoritas si brunes

Quand luit sur la plazza la lu-une

Je revois dans un boléro sous la charmille

Des carmen et des figaro dont les yeux brillent

Je sens revivre dans mon coeur en dépit des montagnes

Un souvenir charmeur ardent comm' une fleur d'espa-agne

SOUS LE CIEL DE PARIS

 

  Sous le ciel de paris s’envol’ une chanson

Hum hum

Ell’ est née d’aujourd’hui dans le coeur d’un garçon

Sous le ciel de paris marchent des amoureux

Hum hum

Leur bonheur se construit sur un air fait pour eux

 

Sous le pont de bercy un philosoph’ assis

Deux musiciens quelques badauds

Puis les gens par milliers

SOUS LES PONTS DE PARIS

 

  Pour aller à sures-esnes ou bien à charenton

Tout le long de la sei-eine on passe sous les ponts

Pendant le jour suivant son cours

Tout paris en bateau défile

L’coeur plein d’entrain ça va ça vient

Mais l’soir lorsque tout dort tranquille

 

  Sous les ponts de paris lorsque descend la nuit

Tout’s sort’s de gueux se faufil’nt en cachette

Et sont heureux de trouver une couchett’

Hôtel du courant d’air où l’on ne paie pas cher

L’parfum et l’eau c’est pour rien mon marquis

Sous les ponts de paris

SOUVENIRS SOUVENIRS

 

Souvenirs souvenirs

Je-e vous retrouv' en mon coeu-oeur

Et vous faites refleuri-ir

Tous mes rêves de bonheur

Je me souviens des soirs de dan-anse

Joue contre jou-ou-oue

Des rendez-vous de nos vacan-ances

Quand nous faisions les fous

 

Souvenirs souvenirs

De nos beaux jours de l'été-é

Lorsque nous partions cueillir

Mille fleurs mill' baiser-ers

Et pour mieux garder dans ma tê-ête

Les joies de la belle saison

Souvenirs souvenirs

Il nous reste nos chansons

 

Souvenirs souvenirs

Des départs dans le matin-in

Où le soleil semblait rire

Tout le long de nos chemins

Nous n'avions au fond de nos po-oches

Qu'un peu d'espoi-a-ar

Mais nous partions comme gavroche

Le coeur assez bavard

 

Souvenirs souvenirs

Vous revenez dans ma vi-ie

Illuminant l'avenir

Lorsque mon ciel est trop gri-is

On dit que le temps nous empo-orte

Et pourtant ça j'en suis certain

Souvenirs souvenirs

Vous resterez mes copain-ains

SUR LES QUAIS DU VIEUX PARIS

 

  Quand doucement tu te penches

En murmurant c’est dimanche

Si nous allions en banlieue fair’ un tour

Sous le ciel bleu des beaux jours

Mille projets nous attirent

Mais dans un même sourire

Nous refaisons le trajet simpl’ et doux

De nos premiers rendez-vous

 

  Sur les quais du vieux paris

Le long de la sein’ le bonheur sourit

Sur les quais du vieux paris

L’amour se promèn’ en cherchant un nid

Vieux bouquiniste belle fleuriste

Comm’ on vous aime vivant poème

Sur les quais du vieux paris

De l’amour bohème c’est le paradis

SYRACUSE

 

  J’aimerais tant voir syracuse

L’île de pâqu’s et kairouan

Et les grands oiseaux qui s’amusent

A glisser l’aile sous le vent

Voir les jardins de babylone

Et le palais du grand lama

Rêver les amants de vérone

Au sommet du fouzi yama  

 

Voir le pays du matin calme

Aller pêcher au cormoran

Et m’enivrer de vin de palme

En écoutant chanter le vent  

 

Avant que ma jeunesse s’use

Et que mes printemps soient partis

J’aimerais tant voir syracuse

Pour m’en souvenir à paris

TAPE DES MAINS

 

Hey t'as branché la radio

La musiqu' coul' à flots

Tu peux t'en servir un verr' illico

Mets ta têt' en vacanc's

Ne quitt' pas la fréquenc'

Salut ambianc' vas-y suis la cadenc'

Un deux troix

 

Allez tap' tap' tap' tap'

Allez tap' tap' tap' des mains

Vas-y tap' tap' tap' tap'

Tu te tap's du surlend'main

Allez tap' des mains allez claqu' des doigts

Allez boug' boug' boug' debout

Il n'y a que toi tu te sens si bien

Oublie tous tes rendez-vous

 

Les décibels qui cogn'nt

Le téléphon' qui sonn'

C'est la dam' du dessus qui est en rogne

Mais toi t'es diplomat'

Dis-lui faut qu'on s'éclat'

Et à son tour ell' va aimer les watts

Deux trois quatr'

 

REFRAIN

 

SOLO GUITARES

 

Tu vois bien que tout s'arran-ange

Quand la musiqu' est étrang'

 

REFRAIN

 

Ca y'est faut qu'on se quitte

Je sais où tu habit's

Je te promets je reviendrai bien vite

Ne sois pas désolé

On a bien rigolé

Et monsieur watt continue à parler

Un deux trois stop

 

REFRAIN

 

Alors tap' des mains allez claqu' des doigts

Tu ne le regretteras pas

T'AS LE LOOK COCO

 

T'as le look coco

Coco t'as le look

Pas de dout' coco

T'as le look qui te coll' à la peau

T'as le look coco

Tu fais le beau

Pas de dout' coco

T'as le look qui te coll' à la peau

 

Look amoureux fauché

Je t'aim' en PCV

Look drogué du seizièm'

T'es bon chic bon genr'

Look jean pourri et sandal's

Hey t'as pas cent ball's

 

REFRAIN

 

Noeud pap' cigar' et smoking

Ça c'est le standing

Ensemble coco chanel

Pour les vraies demoisell's

Look costard bleu et cravat'

Hey t'as les mains moit's

 

REFRAIN

TERRE D’ESPAGNE

 

  Terre d’espagne tu m’as donné le jour

Terre d’espagne mon éternel amour

Tu resteras toujours le plus beau des pays

Sous ton soleil la vie ressembl’ au paradis

Terre d’espagne air-es du flamenco

Les andalouses et les grands toréros

Terre d’espagne pays d’cocagne

Toujours je chanterais ton nom espagne

Olé !

T’ES OK

 

  T’es ok t’es bath t’es in (X2)

 

  J’ai besoin de tendresse j’ai tell’ment de problèm’s donn’-moi ton adresse je veux quelqu’un qui m’aim’

(T’as besoin de tendresse t’as tell’ment de problèm’ supporte ta jeunesse viens boir’ un café crèm’)  

 

T’es ok t’es bath t’es in (X2)

 

  (Tu me dis que je suis une fill’ super mais j’aim’ trop ma liberté-é

T’es mignon t’es sympa tu m’a l’air sincèr’ mais j’vais pas t’épouser-er

Tu peux m’app’ler après huit heur’s au 310-24-32 on pourra si tu veux aller au ciné

Si t’es pas fatigué ensuit’ on ira partager le meilleur strawberry sundae des champs-elysées)  

 

T’es ok t’es bath t’es in (X2)

 

  La vie est plus facile quand on l’a vit à deux le bonheur est moins fragile quand on est amoureux

(La vie est plus facile quand on la vit à deux mais un jour une fille te rendra malheureux)

 

  T’es ok t’es bath t’es in (X3)  

 

(Tu me dis que je suis une fill’ super mais tu n’es pas le premier-er

T’es mignon t’es sympa tu m’a l’air sincèr’ mais j’vais pas t’épouser-er

Au lieu de rester là à philosopher viens plutôt danser viens plutôt chanter)  

 

T’es ok t’es bath t’es in (X2)

TOURNER LES SERVIETTES

 

  On est pas allé à l’école on est de la classe de ceux qui rigol’nt

On sait bien que la vie est brève on y met du rir’ et du rêve

Dans les dîners en vill’ on n’est pas très brillants

Mais on finit toujours en chantant  

 

Et on fait tourner les serviettes comm’ des petites girouettes

Ca nous fait du vent dans les couettes c’est bête c’est bête

Mais c’est bon pour la tête (X2)  

 

Et tous les grincheux (on s’en fout)

Et tous les envieux (on s’en fout)

Tous les prétentieux (on s’en fout)

Les gens trop sérieux (on s’en fout)  

 

Le bonheur à perpétuité la terr’ entièr’ veut connaître le secret

Mêm’ le chef qu’y’est à l’élysée pour savoir nous a invités

Monsieur le président merci pour le repas

Il suffit simplement de fair’ ça

 

  Et tous les ronchons (on s’en fout)

Les donneurs de l’çons (on s’en fout)

Les grand’s opinions (on s’en fout)

Les trist’s et les cons (on s’en fout)

TOUTES LES FEMMES SONT BELLES

 

Tout's les femm's ont un sourir' qui parl' au coeur

Quelque chose qui ressembl' à du bonheur

Certain's ont des prix de beauté

Et d'autres n'en n'auront jamais

Car la beauté de l'âm' reste cachée

 

Tout's tout's tout's les femm's sont be-lles

Tout's tout's au coeur ont une rose

Une douceur dans les yeux

Une chaleur qui ne peut que nous rendr' amoureux

Tout's tout's tout's les femm's sont be-lles

Quand leur amour nous ensoleille

On est près d'ell' et soudain

Où que l'on soit on est bien comme dans un jardin

 

Qu'elles soient adolescent's ou bien mamans

En dentell's ou en blue jean's tout simplement

Qu'elles soient brunes blondes rouss's

Ou bien qu'ell's aient des cheveux blancs

Mon coeur leur chant' à tout's en même temps

 

Tout's tout's tout's les femm's sont be-lles

Tout's tout's au coeur ont une rose

Une douceur dans les yeux

Une chaleur qui ne peut que nous rendr' amoureux

Tout's tout's tout's les femm's sont be-lles

Quand leur amour nous ensoleille

Moi l'éternel baladin

C'est de tout coeur que je viens vous offrir ce refrain

TOUT NU ET TOUT BRONZE

 

Tout nu et tout bronzé

On est bien on est beau quand revient l’été

Tout nu et tout bronzé

Au soleil sur le sabl' ou sur les galets

Tout nu et tout bronzé

Depuis la mer du nord jusqu’aux pyrénées

Tout nu et tout bronzé

On prend le temps de rêver

TWIST A SAINT-TROPEZ

 

Twist à saint-tropez

Ca fait partie de l'ambiance de saint-tropez

C'est là que commencent toutes les danses

Qu'on danse en france pour les vacances

Twist à saint-tropez

On est toujours en avance à saint-tropez

Vadim et brigitte sacha nous quittent

Un jour ils seront de retour

 

Ils ne pourront jamais s'en passer

Tous viennent içi pour s'amuser

Tous ont un jour appris à danser

 

Twist à saint-tropez

On vient partout dans le monde vers saint-tropez

On voit sur la plage mille visages

Plus tard ils iront danser

UN GAMIN DE PARIS

 

  Un gamin d’paris c’est tout un poème

Dans aucun pays il n’y a le même

Car c’est un titi petit gars dégourdi que l’on aime

Un gamin d’paris c’est le doux mélange

D’un ciel affranchi du diabl’ et d’un ange

Et son oeil hardi s’attendri devant un’ oran-ange

Pas plus haut que trois pommes mais lanc’ un défi

A l’aimable bonhomme qui l’appelait mon petit

Un gamin d’paris c’est une cocarde

Bouton qui fleurit dans un pot d’moutarde

Il est tout l’esprit l’esprit de paris qui musa-arde  

 

Pantalon trop long pour lui

Toujours les mains dans les poches

On le voit qui déguerpit

Aussitôt qu’il voit un képi

UNO

 

Sur le chemin de ta maison

J'ai rencontré l'espoir

Dans ce refrain de ta chanson

J'ai retrouvé ma joie

Et depuis que ton regard

Comm' un rayon clair de l'été

Parait illuminer ma vie

Je commenc' à croir' enfin

Qu'après la pein' et les chagrins

La joie d'aimer vient à son tour

 

Sans coeur sans pain et sans raison

J'allais au fil des jours

Quand soudain tu es venue

Tu m'apparus dans la lumière

Sur le chemin de ta maison

J'ai retrouvé l'amour

UN PETIT CABANON

 

  Un petit cabanon pas plus grand qu’un mouchoir de poche

Un petit cabanon au bord de la mer sur des roches

Pour vivre qu’il fait bon quand la blagu’ à son toit accroche

Son pavillon joyeux qui claque dans notre ciel bleu

A l’intérieur sur une tabl’ c’est tout

Oui mais sur cette tabl’ il y faudra surtout

Un aïoli odorant et cordial

Dont se régalera le gourmand provençal

C’est pourquoi sans façon je me dis là dans ma caboche

Le bonheur té mon bon c’est un tout petit cabanon  

 

Je connais des tas de gens qui dans la vie voient grand

Cela n’est pas un défaut car il faut ce qu’il faut

Pour mon compte voyez-vous il m’en faut pas beaucoup

Moi mon rêve le plus fou se born’ à cela et c’est tout

UN P’TIT BRIN D’MUSETTE

 

  Un p’tit brin d’musette fleurit dans la rue

Simple chansonnette encore inconnue

Un p’tit brin d’musette ça met dans la tête

Tout l’éclat du printemps revenu

Un p’tit brin d’musette ça renait toujours

Avec les fleurettes des premiers beaux jours

Pour fair’ c’est merveilleux

D’un ciel gris un ciel bleu

Un p’tit brin d’musett’ y’a rien d’mieux  

 

Si tu ressens comm’ un frisson

Quand tu entends chanter l’accordéon

Ne cherche pas mais dis toi bien

Que l’amour n’est pas très loin

UN P’TIT PEU D’ARGENT  

 

Au fond des poch’s de mon amour y’a pas grand chose

Le portefeuill’ de mon amour n’est pas très lourd

Lui ça l’ennuie ça le poursuit

Il n’en dort plus il n’en mang’ plus

Il ne pens’ qu’à ça

Moi sincèr’ment ça m’est égal et je suppose

S’il était rich’ je n’pourrai pas l’aimer tant qu’ça

Tandis que là c’est idéal

C’est merveilleux d’êtr’ amoureux

Et de se dir’ à deux  

 

Un p’tit peu d’argent ou bien pas du tout

Quand on a vingt ans on est amoureux le rest’ on s’en fout

Un p’tit peu d’argent ou bien sans un sou

On est si contents d’être tous les deux

Qu’on se moqu’ de tout

Et puis y’a l’printemps qui s’offr’ aux amours

Là-bas dans les champs des milliers d’baisers se donn’t chaque jour

Pas besoin d’argent ou alors si peu

Ca suffit pour nous rendr’ heureux

UNE PARTIE DE PETANQUE  

 

Quand reviennent les beaux jours

Sur les plac’s et les cours on voit sous les platanes

Plus d’un groupe s’amener

Ce sont les acharnés les joyeux boulomanes

On joue ça en quinze points

Faut voir avec quel soin on sort ses intégrales

On lanc’ un goder qui tourne dans l’air

Si c’est pil’ à toi bébert

Vas-y léon envoie bien le bouchon

 

  Une partie de pétanque ça fait plaisir

La boule part et se tanque comm’ à loisir

Tu la vis’s et tu la manques change ton tir

Une partie de pétanque ça fait plaisir

VENEZ DANSER LE MADISON

 

L'amour vous joue parfois des tours

La chanc' vous a-ban-donn'

Tout devient de plus en plus lourd

Et jour après jour plus monoton'

Si vous vous retrouvrez seul

Le coeur blessé la têt' qui débousol'

Je vous le disIl exist' un remèd' qui n'coûte rien

Qui fait du bien

 

Venez danser le madison

Ca ne fait de mal à personn'

Tapez dans vos mains

Ou bien tapez du pied

Comm' ça vous chant'

Comm' ça vous plaît

Venez danser le madison

Ca ne fait de mal à personn'

Laissez-vous aller

Chantez amusez-vous un maximum

Madison

VIENS BOIRE UN P'TIT COUP A LA MAISON

 

Allez viens boir' un p'tit coup à la maison

Y'a du blanc y'a du roug' du saucisson

Et gillou avec son p'tit accordéon

Vive les bouteill's et les copains et les chansons

 

Pour pouvoir écrir' l'premier couplet

On avait des crêp's au grand marnier

Les crêp's étaient bonn's mais trop salées

On s'est forcés on a tout bu et on n'a rien mangé

Faut fair' la cuisin' sans êtr' bourré

Et cett' fois y'a pas d'premier couplet

Pas s'marrer et se mettr' à chanter

Y'a pas le vin y'a pas le pain si y'a pas les copains

 

REFRAIN (X2)

 

Nous on aim' bien les chansons à boir'

Mais c'qui nous rendit un peu d'espoir

C'est qu'ten avais pas fini d'la poir'

Qu'on s'est forcés on a tout bu et on a rien mangé

On a tous fini complet'ment noirs

C'était pas la fin de nos déboir's

J'arriv' pas à mettr' un' suit' à cett' histoir'

Y'a pas le vin y'a pas le pain si y'a pas les copains

 

REFRAIN (X2)

 

Tout ça se serait bien terminé

Si nos bonn's femm's n'étaient pas rentrées

Ell's nous ont mis le pernod sous clé

Ell's ont gueulé plus fort que nous et on s'est fait virer

 

PONT

 

REFRAIN (X2)

Allez viens boir' un p'tit coup à la maison

VIENS DANSER AU BAL MUSETTE

 

Viens danser au bal musette

Toute la nuit on dans' on chant' andalousie

Viens danser c'est jour de fête

Ah quelle ambianc' mon coeur balanc' plus de soucis

Le soleil brill' les visages s'illuminent

L'accordéon reprend son refrain de séville

Viens danser au bal musette

Viv' le paso les cascagnett's dans les guinguettes olé

VIENS ON S'AIME

 

Ils pourront tout nous enl'ver

Ils pourront bien essayer

De nous monter l'un contre l'autr'

A contre sens pour qu'on se vautr'

Ils pourront nous raconter

Qu'on a eu tort qu'on s'est trompé

Ils pourront pointer du doigt

Pointer l'amour coupabl' de quoi

Viens on s'ai-ai-aime

Viens on s'ai-ai-aime

 

Allez viens on s'aim' on s'en fout

De leurs mots de la bienséanc'

Viens on s'aime on s'en fout

De leurs idées de ce qu'il pens'nt

Viens on s'aim' et c'est tout

On f'ra attention dans un' autre vie

Viens on s'aim' on est fou

Encor' un jour encor' une nuit

AH ah ah...

 

Ils pourront parler du ciel

Dir' que notr' histoir' n'est pas bell'

Prier pour qu'on abandonn'

Qu'il y ait un' nouvell' donn'

Ils pourront bien nous avoir

Le temps d'un dout' le temps d'un soir

Mais après la pein' et les cris

Sèch' les larm's qui font la pluie

Viens on s'ai-ai-aime

Viens on s'ai-ai-aime

 

REFRAIN

 

PONT

 

REFRAIN

VIENS POUPOULE

 

  Le sam’di soir après l’turbin

L’ouvrier parisien

Dit à sa femme comm’ dessert

J’te paie l’café-concert

On va filer bras-d’ssus bras-d’ssous

Aux gal’ries à vingt sous

Mets vit’ un’ rob’ faut t’dépêcher

Pour être bien placé

Car il faut mon coco entendre tous les cabots  

 

Viens poupoule viens poupoule viens

Quand j’entends des chansons

Ca m’rend tout polisson

Ah viens poupoule viens poupoule viens

Souviens-toi qu’c’est comm’ça

Que j’suis dev’nu papa

VOUS LES FEMMES

 

Vous les femmes vous le charme

Vos sourires nous attir'nt et nous désarment

Vous les anges adorables

Et nous sommes nous les hommes pauvres diables

 

Avec des milliers de ros's on vous entoure

On vous aim' et sans le dir' on vous le prouve

On se croit très forts on pense vous connaître

On vous dit toujours vous répondez peut-être

 

Vous les femmes vous mon drame

Vous si douces vous la source de nos larmes

Pauvres diables que nous sommes

Vulnérables misérables nous les hommes

 

[Pauvres diables] (X2)

 

Dès qu'un autre vous sourit on a tendance

A jouer plus ou moins bien l'indifférence

On fait tout pour se calmer puis on éclate

On est fous de jalousie et ça vous flatte

 

Vous les femmes vous le charme

Vos sourires nous attir'nt et nous désarment

Pauvres diables que nous sommes

Vulnérables misérables nous les hommes

 

[Pauvres diables] (X3)

YES SIR THAT’S MY BABY  

 

Aiguilloné par l’amour

J’me suis donné y’a huit jours

Et moi quand j’me donn’ c’est pour toujours

La femm’ que j’ai dégotée

N’est peut-êtr’ pas un’ beauté

Mais c’qui m’plaît c’est son autorité

 

  C’est ell’ qui ordonne

C’est ell’ qu’est patronne

C’est moi qu’elle fait marcher

C’est ell’ qui se r’pose

C’est ell’ qui m’dépose

C’est moi qui cir’ le plancher

Quand j’la suis sans broncher

Aux galeries ou au bon marché

C’est ell’ qui commande

C’est ell’ qui marchande

Et moi j’ai l’droit d’les lâcher

ZOUK CAMPING

 

  Tout’ l’année on attend le bon temps des vacances

Pour s’en aller bronzer aux quatre coins de france

On a des RTT mais pas beaucoup d’argent

Et un’ petit’ guitoune sympa qui nous attend

Ce qui nous émoustille à nous donner la fièvre

C’est d’aller retrouver au camping de nos rêves

La plac’ numérotée où maint’nant chaq’ été

On retrouv’ les copains pour rigoler et pour chanter  

 

La rein’ de la vaisell’ c’est gisell’ le grand champion aux boull’s c’est raoul

Qui attend aux toilett’s c’est paulett’ et l’as du sudoku mais c’est la grand’ lulu

La vedett’ au tennis c’est mauric’ et la star au volley c’est rené

Qui dort jusqu’à midi c’est maguy et qui pay’ l’apéro c’est ce sacré paulo

 

  Y’a les ch’tis qui descend’nt en méditerranée

Les campeurs auvergnats qui mont’nt au cap gris-nez

On voit des alsaciens au bassin d’arcachon

Et pleins de parisiens dans le pays breton

Plutôt que de partir pour de lointain’s croisières

On préfèr’ le camping sur la terr’ de nos pèr’s

Nous on veut retrouver le sens de l’amitié

Et camper en famill’ pour rigoler et pour chanter

www.christophebatisson.fr - Tous droits réservés
Ce site est propulsé par Viaduc